.

A C A M

Association des anCiens et des Actifs des sociétés Messier
Inovel Parc Sud
7 rue du Gal Valérie André
78140 Vélizy-Villacoublay

CHRONOLOGIE DU TRAIN D'ATTERRISSAGE ET DE L'AVIATION

 

 

00 - Chronologie trains/avions Accueil
01 - Chronologie trains/avions 1876 à 1908
02 - Chronologie trains/avions 1909
03 - Chronologie trains/avions 1910 à 1913
04 - Chronologie trains/avions 1914 à 1944
05 - Chronologie trains/avions 1945 à 1954
06 - Chronologie trains/avions 1955 à 1960
07 - Chronologie trains/avions 1961 à 1964
08 - Chronologie trains/avions 1965 à 1968
09 - Chronologie trains/avions 1969 à 1971
10 - Chronologie trains/avions 1972 à 1980
11 - Chronologie trains/avions 1981 à 1990

12 - Chronologie trains/avions 1991 à 1995
13 - Chronologie trains/avions 1996 à 1999
14 - Chronologie trains/avions 2000 à 2001
15 - Chronologie trains/avions 2002 à 2003
16 - Chronologie trains/avions 2004
17 - Chronologie trains/avions 2005-2006
18 - Chronologie trains/avions 2007-2008
19 - Chronologie trains/avions 2009
20 - Chronologie trains/avions 2010
21 - Chronologie trains/avions 2011
A1 - Chronologie trains/avions Terminologie
A2 - Chronologie trains/avions Sources documentaires


Moteur de recherche dans toutes les pages HISTOIRE

Changer le fond

16 - Chronologie du train d'atterrissage et de l'aviation (2004)


- 5/03/2004 : Le puzzle industriel européen de l’A-400M se met en place. L’assemblage final se fera en Espagne à Séville, qui devient ainsi le 3ème assemblier européen. L’assemblage des nacelles moteurs a été confié à EADS Casa à Séville-Puerto Real. L’Espagne accueillera également le siège social du consortium Europrop International (EPI) installé dans la banlieue de Madrid.
L’assemblage final des ailes, sera implanté en Grande-Bretagne, à Filton, non loin de Bristol. Le rôle d’expert a été reconduit à Airbus UK. En tenant compte des travaux externalisés, le nombre d’emplois au Royaume Uni pourrait atteindre 8 000 selon le Ministère de la Défense (MOD).
Globalement responsable des systèmes, la France, Airbus France Toulouse, Nantes, Méaulte et Saint-Nazaire participeront à la construction de la cellule. Ratier Figeac a remporté le contrat des hélices des moteurs TP400-D6. Messier-Dowty a été sélectionné pour la fourniture du train d’atterrissage complet de l’appareil. Conçu à Vélizy, la fabrication se fera à Bidos et à Gloucester.
L’Allemagne mobilisera tous ses sites de production Airbus. Le motoriste MTU est également partie prenante pour le moteur au sein de EPI.
La Belgique, avec 4,5% participe également avec Asco, Barco, Sabca et Sonaca. Leurs prestations concernent les sous-ensembles de voilure, les portes de train d’atterrissage.
Partenaire à 5,5% du programme, l’industriel turc TAI rejoint l’équipe avec pour charge la conception et la fabrication de sous-ensembles, tronçon avant du fuselage, porte de parachutage ainsi que les ailerons et les spoilers.
Outre les 180 avions de la commande initiale, Airbus Military espère placer 200 A-400Mà l’exportation.


Le déjeuner/débat du 18 mars 2008 avec Jean-Marc Cossez (Messier-Bugatti) au sujet de l'Airbus A400M
Le premier vol (11/12/2009)



16-01 - Airbus A-400M (maquette numérique)


16-02 - Train avant Messier-Dowty de l’A-400M


16-03 - Train principal Messier-Dowty de l’A-400M

 

16-04 - Atterrisseur principal exposé au Bourget 2007


16-05 - Airbus A-400M (maquette numérique)


- 4/03/2004 : Boeing vient de retenir officiellement Messier-Dowty pour la fourniture des trains avant et principaux du futur Boeing 7E7 (renommé 787 ensuite), dont la production doit démarrer en 2006, avec un premier vol programmé en 2007. Louis Le Portz, Président de Messier-Dowty, souligne le caractère fondamental de ce contrat qui devrait permettre à l’entreprise de changer de dimension.
Si Boeing reste maître d’œuvre de l’architecture et des structures du train, qu’il considère comme faisant partie intégrante de l’avion, Messier-Dowty réalisera la définition, le développement, l’industrialisation, la fabrication et les essais.
Patrick Monclar, Directeur de la Recherche chez Messier-Dowty, déclare que la société a développé des algorithmes de calcul très sophistiqués, qui permettront de répondre aux exigences de Boeing en terme d’architecture générale du train. De plus avec Aubert et Duval, Messier développe un nouvel alliage plus résistant que l’acier actuel 300M, et offrirait une meilleure résistance à la corrosion sous tension. Messier-Dowty travaille également sur le développement de traitements de substitution au cadmiage et au chromage, métaux lourds dont l’utilisation est contraignante. Le chrome électrolytique sera remplacé par un dépôt en phase plasma (HVOF) de carbure de tungstène. Le cadmiage sera remplacé de plus en plus par des peintures anti-corrosion, et avec l’acier inoxydable, on pourra même s’affranchir de telles protections. L’optimisation de la masse, relève aussi de l’usage d’algorithmes de calcul propres à Messier, et c’est à partir de ces calculs que sera déterminée la répartition des matériaux, dont le titane.
Laurent Schneider-Monoury, directeur industriel, insiste sur la répartition industrielle qui sera partagée entre tous les sites de production, en France, en Grande-Bretagne au Canada et aux Etats-Unis.
De plus Messier-Bugatti devient le premier à fournir des freins électriques sur un avion de ligne, freins qui auront leur propre intelligence, avec un actionneur électrique commandé par un moteur électrique, lui même commandé par un calculateur électronique. Labinal, autre filiale du groupe Snecma fournira en source unique les câbles électriques qui feront appel aux fibres optiques et à un bus de données à haute vitesse, tout en prenant en compte l’aspect des interférences électromagnétiques avec des matériaux composites qui représenteront 50% de la structure.


16-06 – Boeing 787 - Maquettes numériques des atterrisseurs avant et principal


   

16-07 – Boeing 787 - Atterrisseur avant                          16-08 -  Atterrisseur principal         

Stand Messier-Dowty – Bourget 2005    


- 12/03/2004 : Premier vol du biréacteur de transport régional d’Embraer EMB-190 (rebaptisé ERJ-190) pour le transport de 90 à 108 passagers. La certification brésilienne est obtenue le 31/08/2005 et celle de la FAA le 2/09/2005. Cinq appareils d’essais ont subi le programme de certification. La 1ère livraison à la compagnie aérienne Jet Blue a lieu le 14/09/2005.


16-09 - EMB-190 = ERJ-190


- 10/04/2004 : Boeing va élargir sa coopération avec Dassault Systèmes pour la conception de son Boeing 7E7. Les deux industriels ont signé, en février dernier, un accord pour un nouvel environnement numérique, constitué par la nouvelle version PLM (Product Life Management) de la plate-forme intégrée de gestion du cycle de vie du produit. Boeing et Dassault ont ainsi créé un espace de développement virtuel où Boeing travaillera en temps réel avec les différents partenaires du programme, disséminés à travers le monde. Ce tout nouvel environnement avait reçu la désignation de « plateau virtuel » lors du lancement de l’avion d’affaires Falcon 7X.Boeing pourra ainsi concevoir, construire et tester numériquement les multiples aspects du développement du 7E7. Les différents logiciels de Dassault seront ainsi sollicités, Catia, mais aussi Delmia, Enovia et Smarteam. Chez Dassault le temps de développement du Falcon 7X a été ainsi réduit de moitié !


- 7/05/2004 : Le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin inaugure la chaîne d’assemblage final de l’avion géant Airbus A-380, baptisée « Jean-Luc Lagardère ». Ce complexe s’étend sur 50 ha au cœur de la zone d’activités aéronautiques « Aéroconstellation » de 220 ha. Le hall d’assemblage A-380, en forme de U, s’étend sur 10 ha. Avec ses 490 m  de long, 250 m de large et 46 m de haut, il constitue, selon son concepteur Guy Weissenbacher, l’un des plus grands bâtiments et ensembles de construction aéronautique commerciale au monde, et le plus grand d’Europe. A noter que le bâtiment abrite également 34 000 m2 d’espace de bureaux sur 6 niveaux, où le personnel Airbus a commencé à s’installer dès février 2004.
 Au total Airbus aura investi 360 M€ dans ces infrastructures, qui en fait dépasseront les 500 M€ en tenant compte des investissements réalisés par les concessionnaires auxquels ont été attribués certains services comme la fonction carburant ou le soutien. Des sommes auxquelles il faut encore ajouter le prix des outillages spécifiques et les bancs de tests soit 250 M€.
Le numéro « zéro », destiné aux essais statiques et au calibrage des outillages, était dans déjà dans son bâti d’assemblage. La cadence actuelle est de 1 appareil par mois, cadence qui doit monter à 4 par mois à partir de 2008.


- 12/05/2004 : Messier-Dowty livre le 1000ème train d’atterrissage CRJ à l’avionneur Bombardier.


16-10 - Bombardier – CRJ-700


- 27/05/2004 : L’Airbus A-380 « statique » sort d’usine à Blagnac. Près de 150 personnes ont été mobilisées pour la manipulation du très gros porteur, et 2 heures pour tracter l’avion par l’arrière et le replacer de face plus loin dans l’usine. L’avion « O » ne comporte pas de nez ni de moteurs, et ne volera jamais. Il sert de support pour vérifier la résistance structurale de l’avion. Le premier essai en vol est prévu pour début 2005.


- 21/06/2004 : Mike Melvill, à 62 ans, pilote ‘essais devient le premier homme à franchir la barre des 100 km  d’altitude à bord d’un engin privé, et gagne du même coup le titre d’astronaute.
L’avion porteur « White Knight » emporte au décollage le « Space Ship One » conçu par le célèbre inventeur Burt Rutan et sa société « Scaled Composites », sans aucune aide gouvernementale. Au terme d’une heure d’ascension en spirale, le White Knight largue son précieux colis à 15 km d’altitude. A bord du SpaceShip One, Mike Melvill allume le moteur hybride développé par la société SpaceDev, fonctionnant à l’azote liquide et polybutadiène solide. Commence alors une ascension vertigineuse pendant 75 secondes que dure la poussée, l’appareil dépasse alors Mach 3. Après extinction du moteur le SpaceShip One poursuit alors son ascension vers une apogée à 100,12 km. Il revient sur terre sur la piste de Mojave, l’aventure a duré en tout 1h30.


16-11 - SpaceShip One


- 25/08/2004 : Au « top ten » des avions de ligne, la famille Airbus A-320 vient en tête avec 2163 appareils, la famille Boeing 737-300/400/500 (ancienne génération) suit en 2è place avec 1892 appareils, la famille Boeing 737-600/700/800/900 (nouvelle génération) vient en 3è position avec 1444 appareils. La flotte cumulée des Boeing 737- 100 à 900 atteint 3023 appareils, ce qui en fait l’avion le plus vendu au monde.
Boeing vient en tête des avionneurs avec 10 554 appareils en service (48,8%), Airbus vient en 2è position avec 3 320 appareils en service (15,4%), sur un total de 21 611 appareils (hors pays de l’est).


- 1/10/2004 : Livraison par Messier-Dowty des premières jambes de l’atterrisseur principal du Falcon 7X à Dassault Aviation de Mérignac. La jambe du train avant avait été livrée en Juillet 2004. Messier-Dowty fournit en plus des trains, les systèmes de commande de manœuvre, les systèmes de signalisation, les commandes de direction, les faisceaux électriques, les mécanismes de trappes, les vérins et les boîtiers d’accrochage.


16-12 - Maquette numérique du Falcon 7X


- 7/12/2004 : Premier vol du biréacteur de transport régional Embraer EMB-195, aux couleurs de la compagnie aérienne Fly Be.


16-13 - EMB-195


suite

 

Etabli par GLEMAREC M. - le 18/03/2006, mise à jour le 27/03/2010

00 - Chronologie trains/avions Accueil
01 - Chronologie trains/avions 1876 à 1908
02 - Chronologie trains/avions 1909
03 - Chronologie trains/avions 1910 à 1913
04 - Chronologie trains/avions 1914 à 1944
05 - Chronologie trains/avions 1945 à 1954
06 - Chronologie trains/avions 1955 à 1960
07 - Chronologie trains/avions 1961 à 1964
08 - Chronologie trains/avions 1965 à 1968
09 - Chronologie trains/avions 1969 à 1971
10 - Chronologie trains/avions 1972 à 1980
11 - Chronologie trains/avions 1981 à 1990

12 - Chronologie trains/avions 1991 à 1995
13 - Chronologie trains/avions 1996 à 1999
14 - Chronologie trains/avions 2000 à 2001
15 - Chronologie trains/avions 2002 à 2003
16 - Chronologie trains/avions 2004
17 - Chronologie trains/avions 2005-2006
18 - Chronologie trains/avions 2007-2008
19 - Chronologie trains/avions 2009
20 - Chronologie trains/avions 2010
21 - Chronologie trains/avions 2011
A1 - Chronologie trains/avions Terminologie
A2 - Chronologie trains/avions Sources documentaires


Moteur de recherche dans toutes les pages HISTOIRE


Date de dernière mise à jour du site : 24/04/2017

Copyright © 2006 tous droits de reproduction réservés


Sous Menu Histoire de l'ACAM
Messier Automobiles | Historique Messier | Logos Messier | Biographie dirigeants | Premiers équipements

Chronologie Trains d'atterrissages - Avions | Historique aviation | Philatélie | Photos | Vidéos


Plan du site


Remonter