Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /fonctions/dimensions.php:94) in /fonctions/dimensions.php on line 44
¤ A C A M ¤ Premiers avions équipés (protos 2/2)

.

A C A M

Association des Anciens Cadres et Assimilés des sociétés Messier
Inovel Parc Sud
7 rue du Gal Valérie André
78140 Vélizy-Villacoublay

PREMIERS EQUIPEMENTS MESSIER

 

 

1 - Avions prototypes Messier
2 - Premiers avions équipés par Messier (1927 à 1940)
3 - Premiers brevets Messier et British-Messier
4 - Bibliographie - Sources documentaires


5 - Liste des Avions équipés par Messier de 1927 à 1940
6 - Liste des projets Messier de 1927 à 1944
7 - Liste des projets Messier de 1945 à 1983
8 - Liste des Avions équipés par Messier 1945-1998

Moteur de recherche dans toutes les pages HISTOIRE

Changer le fond

DESCRIPTION DES PREMIERS AVIONS

 

EQUIPES PAR MESSIER

 

2 - Premiers avions équipés par Messier (1927 à 1940)

 

1 - Farman F-190 : Premier vol en Juillet 1928, certifié le 12/11/1928.
 - Avion polyvalent : tourisme, reconnaissance, photographique, ambulance, liaison, bombardier léger, transport 4 passagers ou de fret, 1 pilote.
Moteurs au choix : en étoile Gnome et Rhône 5ba "Titan" de 230 ch, ou Farman 230 ch., ou Renault 230 ch., ou Salmson 230 ch., ou Lorraine 240 ch., ou Hispano-Suiza 250 ch.
Voilure monoplan semi-cantilever, construction bois et toile, mâts en duralumin.
Produit à une soixantaine d'exemplaires en plusieurs versions F-191 à F-199 selon la motorisation et la mission.
Cet avion a ouvert de nouvelles routes vers Madagascar et Saigon, en contribuant au développement de l'aéropostale et des services de frêt.
Le F-190 n°4 participe notamment du 29/01/1929 au 29/03/1929 à la mission Air Afrique de 15 000 km, et le n°11 du 26/03/1929 au 20/04/1929 aux voyages Paris-Saigon en 10 jours et Saigon-Paris en 9 jours.
Du 3/04/1931 au 17/07/1931, le F-197 n°6 accomplit un périple complet autour du continent africain, couvrant une distance de 35 961 km.

     

     

 

. Caractéristiques F-190 : envergure 14,1 m, longueur 9 m, hauteur 3 m, surface alaire 40 m2, masse à vide 1030 kg, masse maxi 1800 kg.
. Performances : vitesse maxi 180 km/h, vitesse de croisière 160 km/h, distance franchissable 800 km,
plafond 5 000 m.
. Caractéristiques F-196 à moteur Gnome et Rhône 7Kbr de 300 ch : envergure 15,7 m, longueur 10,2 m,
hauteur 2,58 m, surface alaire 40 m2, masse maxi 1800 kg.
. Performances F-196 à moteur Gnome et Rhône 7Kbr de 300 ch : vitesse maxi 215 km/h, distance franchissable
800 km, plafond 7 000 m.
. Train classique fixe sans essieu, à débattement latéral; les amortisseurs oléopneumatiques indépendants assurent l'autonomie des suspensions gauche et droite. Freins à tambour Messier, pneus 750x150 mm.
Le brevet Messier 687 045 du 20/12/1929 concernant un perfectionnement au train d'atterrissage est appliqué sur cet avion. (1) (2) (3) (11) (36) (70 - Jane's 1930 à 1933)

2 - Farman F-300 : Sort de l'usine de Billancourt fin 1929, effectue son premier vol le 13/01/1930 à Toussus, est certifié en Juillet 1930. Avion de transport de 8 passagers, 2 pilotes, en service sur les lignes Farman (qui deviennent en 1933 Air-France) de 1929 à 1935.
Trimoteur Gnome et Rhône Titan 5BA de 230 ch, puis Salmson Ab9 sur le F-301 "Etoile d'Argent", moteurs Hispano sur le F-302, etc. jusqu'au F-310.
Voilure haute monoplan haubanée, construction bois et toile, mâts en dural. Equipé d'instruments de vol pour le pilotage de nuit sans

 visibilité.

     

 

2 – Farman F-300

. Caractéristiques : envergure 19,035 m, longueur 13,35 m, hauteur 3,2 m, surface alaire 66 m2, masse à vide
2730 kg, masse maxi 4530 kg.
. Performances : vitesse maxi 212 km/h, vitesse de croisière 190 km/h.
. Train classique à large voie 3,60 m, amortisseurs oléopneumatiques indépendants et freins Messier dans des roues de 1000 x 225 mm. Roulette de queue orientable 500 x 225 mm montée en option en 1932 à la place des patins d'acier. (4) (11) (36) (70 - Jane's 1930)

3 - Bernard 190 T : Avion de transport pour 8 passagers et 2 hommes d'équipage, version améliorée dérivée du SAB 18T. Voilure haute monoplan cantilever épaisse en bois et toile. Monomoteur Gnome et Rhône Jupiter 9 Ady de 420 ch., construit en 8 exemplaires, premier vol en Mai 1928, première livraison en Juin 1928 à la CIDNA, certification en Décembre 1928.

 

3a - Bernard-190                                                                3b Bernard 191 - Canari

 

. Caractéristiques : envergure 17,30 m, longueur 12,58 m, hauteur 3,59 m, surface alaire 42,9 m2, masse maxi
3 300 kg, masse à vide = 1 780 kg, vitesse maxi 220 km/h, distance franchissable 1 000 km à 200 km/h, plafond
5 000 m.
. Train classique fixe à large voie 2,8 m, amortisseur d'origine par rondelles caoutchouc, remplacé par un amortisseur Messier oléopneumatique.
(2) (14) (39) (70 - Jane's 1930)


Le 18/11/1928, avec son Laté-25, Mermoz se faufile entre les pics de la Cordillère des Andes et atteint Santiago du Chili par la route la plus directe. Mais le 2/03/1929, entre Conception et Santiago, avec un passager de marque à bord, le comte de La Vaulx, président de la Fédération Aéronautique Internationale, c'est la panne. Mermoz fait un atterrissage de fortune à 1500 m d'altitude sur une plate-forme légèrement en pente sur un ravin : "j'au dû sauter en bas d'un bond et m'arc-bouter à la queue de l'avion pour le faire dévier et le mettre en travers de la pente ..." Une heure plus tard, l'avion se pose à Santiago !
Le 9/03/1929 à bord du Laté 25 n° 603 F-AIEH, pour regagner l'Argentine en vol direct, Mermoz accompagné de son mécanicien Collenot, veut explorer la route nord par Copiapo. Son Laté 25 plafonne à 4 200 m, alors que le col où il veut se frayer une route se trouve à 4 500 m. Ils doivent se poser dans les Andes à 4200 m d'altitude. Après 2 jours et 2 nuits de réparation que des vents violents ont rabattu contre la montagne, notamment du train d'atterrissage légèrement affaissé, Mermoz réussit un décollage acrobatique puis "3 km de bonds par dessus 3 ravins", direction Copiapo Chili .

5 - Potez 25 : Conçu à l'origine comme avion biplace de reconnaissance, le Potez 25 a effectué son premier vol au début de l'année 1925. Le Potez 25 est utilisé notamment de 1928 à 1936 pour le transport du courrier entre l'Argentine et le Chili. Il est construit à plus de 3 500 exemplaires en 87 versions différentes. Les derniers Potez 25 volent jusqu'en 1940.

C'est à bord d'un Potez 25 que Mermoz et Guillaumet réussissent le 14/7/28 la première liaison postale entre l'Argentine et le Chili. Le 14/06/1929, Mermoz fait une nouvelle traversée de la Cordillère des Andes dans le sens Argentine-Chili, en compagnie de Didier Daurat sur son Potez 25 dont le plafond est d'environ 6 000 m. L'Aéropostale fait l'acquisition de 3 Potez 25 uniquement destinés à franchir la Cordillère des Andes entre Mendoza et Santiago du Chili. Le 14/07/1929, toujours sur son Potez 25, Mermoz inaugure le nouveau tronçon Buenos-Aires-Santiago du Chili avec Guillaumet, qui va lui succéder sur ce parcours pendant 1 an.
Avion sesquiplan, construction mixte bois-toile, monomoteur.

 

                                    5b – Potez 25                                                              5c – Train d’atterrissage

 

. Train fixe avec patin de queue - Le remplacement des amortisseurs Potez à rondelles élastiques, par des amortisseurs oléopneumatiques Messier est exécuté suite à la décision des services officiels du 18/05/1930 sur le Potez 25 A2. Tous les Potez 25 à partir de juin 1930 seront équipés du train Messier avec des pneus 900x200 (au lieu des 800x160 puis 800x175 d'origine).
(1) (2) (3) (4) (21) (32) (66) (70 - Jane's 1930) 76

6 - Latécoère 28 : Début des études avion en Août-Septembre 1927. Le premier appareil terminé est le n°902, les vols d'essais commencent dès le 26/2/1929 et se concluent par la certification le 16/8/1929. Le premier vol promotionnel Paris-Madrid du 24/9/1929 révèle au monde la classe de cet appareil. Son utilisation sur les lignes de l'Aéropostale puis d'Air-France s'effectue de Mai 1930 à 1938.
En 1930, Jean Mermoz aux commandes du Laté 28 a établi un record du monde en circuit fermé en parcourant
4 308 km en 30 h 25 min.
Monomoteur monoplan à voilure haute semi-cantilever, fuselage à section rectangulaire aménagé pour le transport de 8 passagers. 88 exemplaires sont construits en 4 versions, terrestres et hydravions.

6b – Laté-28

 

. Train d'atterrissage fixe tripode à débattement latéral, avec des amortisseurs oléopneumatiques indépendants.
 N° projet 110 en 1927 + projet n°213 pour Laté 28 Record, atterrisseur type C course 200 mm. Roues 1100x220 mm, large voie : 3,36 m, freins Messier.
Roulette de queue sur fourche orientable, amortisseur Messier, tout à fait original pour l'époque, puisqu'il créait, lors du contact avec le sol, la pression nécessaire au freinage des roues principales.
(0) (3) (13) (35) (37) (54) (70 - Jane's 1930 à 1932)

7 - Levasseur PL-7 : avion torpilleur ou de bombardement embarqué sur porte-avions, voilure sesquiplan, moteur Hispano-Suiza 600 ch., 3 sièges en tandem. 40 avions produits à partir de 1931-32.
. Caractéristiques : envergure 18 m (haut), 13,6 m (bas), longueur 11,68 m, hauteur 4,9 m, surface alaire 75 m2, masse maxi 3850 kg, vitesse maxi 175 km/h, distance franchissable 800 km.
. Train fixe Levasseur d'origine à compression de caoutchouc, puis Messier, équipé de freins Messier en 1933, patin de queue. (70 - Jane's 1932)

8 - Caudron C-190 : avion monoplan à voilure basse
. Atterrisseur type A étudié en 1927, projet n°112. (0)  ->Rien trouvé sur les Jane's de 1930 à 1939 ! 

9 - S.E.C.M. Amiot 140-M : Avion triplace de chasse de jour ou bombardier de nuit, ou reconnaissance longue distance. Voilure haute monoplan cantilever, bimoteur Lorraine 12 FAhp de 650 ch.
Les études entreprises en 1927-1928 ont été reprises en 1933, et ont abouti à la construction de deux prototypes, le premier appelé Amiot 141-M puis Amiot 143-M et le deuxième Amiot 142-M équipé des moteurs Hispano-Suiza 12 Vbrs de 650 ch..

 

9a - Amiot-140                                                            9b - Amiot-140-M

 

. Caractéristiques du 142-M : Envergure 24,5 m, longueur 17 m, hauteur 5,14 m, surface alaire 100 m2, masse à vide 5111 kg, masse maxi 7130 kg, vitesse maxi 305 km/h, distance franchissable 1000 km, plafond 7500 m.
. Train fixe, atterrisseur Messier type E étudié en 1932, projet n°877, roues carénées, roulette de queue.
(0) (70 - Jane's 1932-1933)

10 - Blériot B-110 "Joseph Le Brix" : Avion biplace en tandem de grand raid, voilure haute monoplan haubanée, monomoteur Hispano-Suiza 12 Mcr 12 cylindres en V refroidis par eau.
Cet appareil piloté par Bossoutrot et Rossi a battu le record du monde de durée le 9/12/1930 en 67 h 53 min, puis le record de distance avec 10601 km en 76 h 33', du 23 au 26 mars 1932. Aux mains de Codos et Rossi, il est détenteur du record du monde en ligne droite sur le trajet New-York - Rayak (Syrie) avec 9104 km en 55 h 30' du 5 au 7 Août 1933.

10 – Blériot B-110

 

. Caractéristiques : Envergure 26,5 m, longueur 14,57 m, hauteur 4,90 m, surface alaire 81 m2, masse à vide 2500 kg, masse maxi 7300 kg, vitesse maxi 210 km/h, distance franchissable maxi 12 000 km, plafond pratique 2000 m.
. Train fixe avec amortisseur à sandows (?), Atterrisseur Messier type C étudié en 1927, course 80 mm, projet n°126. (0) (32) (70 - Jane's 1931)

11 - Nieuport-Delage NiD-540 : Appareil de transport 8 passagers "long courrier", 2 hommes d'équipage côte à côte. Voilure haute monoplan en dural, moteur Lorraine Antares 14 cylindres 500 ch., ou Courlis 12 cyl. 500 ch.

11 - NiD-540

 

. Caractéristiques : Envergure 23,4 m, longueur 45 m, hauteur 3,8 m, surface alaire 60 m2, vitesse maxi 208 km/h, vitesse de croisière 165 km/h, vitesse d'atterrissage 97 km/h, masse à vide 2250 kg, masse maxi 3850 kg.
. Atterrisseur Messier étudié en 1928, roue 1000 x 225 mm projet n°171, roulette arrière 250 mm projet n°232. (0) (20) (70 - Jane's 1931-1932)

12 - Morabini-Fokker C-V (C-5) : Avion de combat, reconnaissance, voilure biplan cantilever type D ou E, peut être équipé de tout moteur de 500 à 700 ch.
. Caractéristiques : Envergure D = 12,5 m, E = 15,3 m, Longueur 9,3 m, hauteur 3,6 m, Surface alaire
D = 28,8 m2, E = 39,3 m2, masse maxi D = 2110 kg, E = 2460 kg, vitesse maxi D = 264 km/h, E = 252 km/h, distance franchissable 850 km.
. Atterrisseur Messier étudié en 1928, projet n°180 (probablement pas retenu), train fixe avec amortisseur à compression de caoutchouc Fokker monté en série, freins, patin arrière. (0) (1) (3) (70 - Jane's 1932)

13 - Blériot S-540 : Atterrisseur type C étudié en 1929, course 60 mm, projet n°238, et Atterrisseur type J, course
100 mm n°242, béquille à roue n°237. (0)  ->Rien trouvé sur les Jane's de 1930 à 1939 !

14 - Morane-Saulnier MS-224 : Avion de chasse monoplace dérivé des MS-221 et MS-223, voilure monoplan haute haubanée, fuselage métallique, 1 moteur Gnome et Rhône  9Asb "Jupiter" de 420 ch, a débuté ses essais en vol en 1931.
. Caractéristiques : Envergure 14,75 m, longueur 7,18 m, hauteur 3,02 m, surface voilure 17 m2, vitesse maxi
303 km/h, masse à vide 1080 kg, masse maxi = 1460 kg, plafond 10 900 m.
. Train fixe, type 3 barres profilées, étudié en 1931, PR n°412, roue carénée, patin arrière.
(0) (60) (70 - Jane's 1931-1932)

15 - Morane-Saulnier MS-225-C1 : Avion de chasse monoplace dérivé du MS-224, voilure haute haubanée parasol, 1 moteur Gnome et Rhône 9Kdrs, de 500 ch.
74 MS-225 ont été livrés en 1933 et 1934, dont 55 pour l'Armée de l'Air équipés de moteurs Hispano-Suiza 12 Xcrs
(= MS-227), 16 pour la Marine et 3 exportés en Chine.

15 – MS-225

 

. Caractéristiques : envergure 10,56 m, longueur 7,42 m, hauteur 3,295 m, surface alaire 17,2 m2, masse à vide
1220 kg, masse maxi 1590 kg, vitesse maxi 333 km/h à 3850 m, plafond 9 500 m, distance franchissable 700 km.
. Train classique fixe, amortisseur oléopneumatique, type 3 barres profilées, roues carénées à large voie, patin arrière orientable. (32) (60) (70 - Jane's 1932-1934)

16 - Morane-Saulnier MS-230 (MS-229 à MS-236 selon moteur) : Biplace d'entraînement avancé au pilotage, voilure haute monoplan haubanée, moteur radial Salmson 9Ab de 230 ch., construction mixte bois-métal et revêtement toile.
Cet avion est le vainqueur de la Coupe Michelin 1929 (2780 km à 190 km/h de moyenne), et de la Coupe Michelin 1930 (2780 km à 200 km/h de moyenne) piloté par Michel Détroyat.

16 – MS-230


. Train classique fixe Messier, type 3 barres, amortisseur oléopneumatique, frein dia.300 mm projet n°257, patin arrière orientable. (0) (1) (3) (32) (70 - Jane's 1930-1938)

17 - Morane-Saulnier MS-300 : Avion d'entraînement de base biplace, voilure haute haubanée, moteur Salmson de 95 ch. radial refroidi par air.
. Caractéristiques : Envergure 12 m, longueur 7,51 m, hauteur 2,63 m, surface voilure 21,64 m2.
. Train fixe, amortisseur oléopneumatique, type 3 barres. Frein dia.250 mm étudié en 1928, projet n°218, patin arrière. (0)  (70 - Jane's 1931)

18 - Dewoitine D-27 : Monoplace de chasse, étude prototype avion entreprise pendant l'été 1927, monomoteur Hispano-Suiza 12 Mb (HS 57) de 500 ch. 12 cylindres en V refroidis par eau, monoplan à voilure haute haubanée. Premier vol le 3/06/1928.
La livraison des premiers appareils de présérie a lieu au cours du printemps 1929. Les appareils de série française et suisse sont livrés dès 1930.

  

. Caractéristiques : envergure 10,30 m, longueur 6,56 m, hauteur 2,78 m, surface alaire 17,55 m2, masse à vide
970 kg, masse maxi 1 415 kg, vitesse maxi 290 km/h, vitesse d'atterrissage 86 km/h, plafond 9 200 m, distance franchissable 700 km.
. Train d'atterrissage à essieu brisé, voie de 1,90 m.
Projet de train Messier étudié en 1930/31, amortisseur oléopneumatique course 120 mm, projets n°329, 346 et 430, monté sur l'avion D-27 n°2 (désigné aussi D-272) en 1932 pour remplacer les systèmes à sandows d'origine qui laissent à désirer. Tous les appareils de série en 1934 reçoivent le nouveau train Messier et des freins Palmer; roues de 700x125 mm.
(0) (12) (60) (70 - Jane's 1931-1932)

19 - Dewoitine D-28 : Limousine de transport commercial pour 6 passagers et 2 hommes d'équipage. Mise en fabrication en Juin 1929 de 2 prototypes, 01 achevé en mars 1931, premier vol le 06/04/1931. Voilure haute monoplan cantilever, 1 moteur Renault 12 Jb de 500 ch.

  

. Caractéristiques : envergure 19,40 m, longueur ? m, hauteur ? m, voie 4,36 m, surface alaire 48 m2, masse maxi
3 760 kg, vitesse maxi 210 km/h, vitesse de croisière 190 km/h, plafond 5 500 m, distance franchissable 855 km.
. Train classique à amortisseur oléopneumatique Messier sur le prototype n°01 de 240 mm de course, prenant appui sur l'intrados, et amortisseur SMA à ressorts freinés sur le 02, frein différentiel Dhainaut,
roue 1000 x 225 mm. (12) -> Rien trouvé sur les Jane's de 1930 à 1939 !

20 - Dewoitine D-33 "Trait d'Union" : Avion de grand raid étudié en 1929 à Toulouse, premier vol le 20/11/1930. Voilure trapézoïdale basse cantilever monolongeron à structure métallique, 1 moteur Hispano-Suiza 12 Nb (HS 61) de 650 ch. Equipage de 3 hommes.
Record de distance en circuit fermé, porté à 10 460 km par Doret et Le Brix en Mars 1931; masse avion lors du record : 9 300 kg au décollage.

 Caractéristiques : envergure 27,98 m, longueur 13,89 m, hauteur ? m, voie 4,36 m, surface alaire 78 m2, masse maxi 8 685 kg dont 6 015 kg de carburant, vitesse maxi 220 km/h au départ, vitesse de croisière 177 km/h, plafond
2 800 m, distance franchissable 15 780 km maxi, 11 330 km avec vent contraire.

 

 

20 – Dewoitine D-33

. Train classique à amortisseur oléopneumatique Messier de 200 puis 240 mm de course, étudié en 1930, freins différentiels Dhainaut dia 500 mm, roues indépendantes 1300 x 275 mm, projet n°335.
 (0) (12) (16) (70 - Jane's 1931)

21 - Dewoitine D-48 : (rebaptisé par la suite D-480 et D-482 à la suite des changements de moteur)
Avion école de début biplace, études entreprises dès le printemps 1930 pour répondre à un programme émis fin 1929 par les Forces Aériennes de Terre. Moteur Salmson 7 AC de 95 ch., voilure basse monoplan cantilever en bois. Premier vol le 8/01/1932, 2 prototypes construits.
. Caractéristiques : envergure 12,70 m, longueur 7,4 m, surface 19 m2, masse maxi 960 kg, vitesse maxi 200 km/h, vitesse d'atterrissage 84 km/h, plafond 5 800 m, distance franchissable 615 km.

. Caractéristiques : envergure 19,40 m, longueur ? m, hauteur ? m, voie 4,36 m, surface alaire 48 m2, masse maxi
3 760 kg, vitesse maxi 210 km/h, vitesse de croisière 190 km/h, plafond 5 500 m, distance franchissable 855 km.
. Train classique à amortisseur oléopneumatique Messier sur le prototype n°01 de 240 mm de course, prenant appui sur l'intrados, et amortisseur SMA à ressorts freinés sur le 02, frein différentiel Dhainaut,
roue 1000 x 225 mm. (12) -> Rien trouvé sur les Jane's de 1930 à 1939 !

22 - Dewoitine D-500 : (ex. D-50) Avion de chasse monoplace entièrement en duralumin, aile monoplan basse cantilever à longeron unique, moteur Hispano-Suiza 12 Xbrs de 500 ch. Sortie d'usine le 17/06/1932, premier vol le lendemain le 18/06/1932, rejoint Villacoublay pour les essais d'évaluation le 2/10/1932 par les Services Officiels.
265 appareils construits (D-500 et D-501).

 

. Caractéristiques : Envergure 12,09 m, longueur 7,74 m, hauteur 2,7 m, surface alaire 16,5 m2, masse à vide
1266 kg, masse maxi 1 900 kg, vitesse maxi 370 km/h, plafond 10 500 m, distance franchissable 850 km.
. Train classique, masse 102 kg, fixe à large voie, amortisseurs oléopneumatiques, freins à commande différentielle. Les pilotes des Services Techniques jugent le train bien suspendu, mais la béquille médiocre ! Un train rentrant est prévu sur le D-503, mais ne sera monté que sur le D-513 et le D-514; A partir du n°46 de série, un système de freinage Messier remplace le système "Charlestop" fourni par Charles.
(3) (9) (12) (16) (18) (32) (60) (70 - Jane's 1932 à 1937)

23 - SET-Zamfirescu  (Roumanie) : Atterrisseurs, roues et freins, répartiteur de freinage Messier. (1) (3)
  -> rien trouvé sur les Jane's de 1930 à 1939, sauf le Set 7K équipé d'un frein Messier à commande pneumatique !

24- Hanriot H-431 : Avion d'entraînement, fabriqué jusqu'en 1933 à 67 exemplaires à Bourges. Voilure biplan, moteur Lorraine 7 cylindres "Mizar". Le H-431 est commandé par l'Armée de l'Air en février 1929, après une concurrence avec le Caudron 140. (1) (3) (22) 

25 - Avia BH-33 : (Tchécoslovaquie) : Avion de chasse monoplace biplan, monomoteur Gnome et Rhône 9 cylindres, essais en vol dès 1927, construit également sous licence par PZL

26 - Avia BH-41 : (Tchécoslovaquie) Atterrisseur étudié en 1931, projet PR n°350. (0) ->

27 - Avia B-34   (B-534) : (Tchécoslovaquie) : Avion de chasse monoplace, biplan, propulsé par un moteur Hispano-Suiza 12 cylindres 12Nbr de 760 ch. Premier vol en 1932, qui donne des performances décevantes, il est donc décidé de modifier les hélices et le carénage moteur et d'améliorer la voilure. Ainsi modifié l'appareil atteint 315 km/h.

28 - Potez 53 : Avion monoplace de record de vitesse spécialement conçu en Janvier 1933 pour la Coupe Deutsch de la Meurthe. Voilure basse monoplan cantilever en bois, monomoteur Potez de 310 ch.
Premier vol piloté par G. Lemoine le 26/04/1933 sur l'aérodrome Potez à Méaulte.

28 – Potez 53


(70 - Jane's 1933-1934)

29 - Potez 54 : Avion de chasse, de reconnaissance et de bombardement, équipage 5 personnes, bimoteur Hispano-Suiza 12 Xbrs de 690 ch, voilure monoplan haute haubanée, âmes en alliage léger, semelles en acier à haute résistance, revêtement toile, fuselage en bois. Mis en chantier le 25/08/1933, il  effectue son premier vol le 14/11/1933, ses essais officiels de qualification le 5/05/1934, et la livraison du premier appareil de série a lieu le 25/11/1934.

 

 

. Caractéristiques : envergure 22,1 m, longueur 16,2 m, hauteur 3,88 m, surface alaire 76 m2, masse maxi 8 260 kg, masse à vide 3754 kg, vitesse maxi 310 km/h, vitesse de croisière 270 km/h, plafond 10 000 m, distance franchissable 1 200 km.
. Train de fuseau moteur, voie large de 4,80 m, relevable en vol par vérin hydraulique alimenté par une pompe entraînée par le moteur de droite, la descente s'effectue par une pompe hydraulique à main. Amortisseur oléopneumatique bitube, roue 1085x385 mm et frein, roulette de queue avec amortisseur oléopneumatique. (3) (8) (32) (52) (70 - Jane's 1934-1935)

30 - SFAN 4 (France) : Monomoteur pour l'aviation légère de tourisme populaire (licence BAC), biplace côte à côte, voilure haute haubanée, moteur Mengin de 35 ch, 2 cylindres opposés refroidis par air, hélice à l'arrière de la voilure.
. Caractéristiques : Envergure 12,5 m, surface alaire 18 m2, masse maxi 435 kg, vitesse de croisière 90 km/h, vitesse maxi 115 km/h, vitesse d'atterrissage 40 km/h, longueur de roulage au décollage 55 m, à l'atterrissage 45 m sans freins.
. Train fixe, du type 3 barres. (3) (9) (70 - Jane's 1936)

31 - Bloch 131 (SNCASO) : Bombardier de jour et de nuit et reconnaissance, bimoteur Gnome et Rhône K14 à N14 ou Hispano-Suiza 14AA de 870 ch. Construction métallique, fuselage de section ovale.
. Caractéristiques : envergure 20,1 m, longueur 17,9 m, hauteur 4,1 m, surface alaire 52 m2, masse à vide 6227 kg, masse maxi 8600 kg, vitesse maxi 400 km/h, vitesse de croisière 360 km/h, vitesse d'atterrissage 105 km/h, distance franchissable 1500 km, plafond 9000 m.
. Train d'atterrissage : classique escamotable hydrauliquement, longueur 1135 mm, amortisseur bi-tube course
280 mm, 2 contrefiches briseuses, 2 vérins assurent le relevage vers l'avant, verrouillage hydraulique train haut et train bas. Pneu 1060 x 375, roue n°16 incorporant le frein à tambour à commande hydropneumatique. Roulette de queue non relevable, avec dispositif anti-shimmy incorporé, amortisseur du type direct, longueur 899 mm, pneu 420 x 180. (3) (9) (47) (70 - Jane's 1937 à 1939)

32 - Bloch 135-B4 (SNCASO) : Bombardier lourd quadrimoteur Gnome et Rhône 14Mars de 710 ch.
Exposé au 16ème Salon de l'Aviation au Grand Palais à Paris du 25/11 au 11/12/1938.
. Caractéristiques : envergure 21,28 m, longueur 15,25 m, surface 60,6 m2, masse maxi 11 500 kg, masse à vide 5800 kg, vitesse maxi 525 km/h à 4000 m, plafond 10 000 m, distance franchissable 2 000 km.
. Train d'atterrissage escamotable comparable au Bloch 160. (15) (70 - Jane's 1939)

33 - Bloch 150 (SNCASO) : Avion de chasse monoplace, 1 moteur Gnome et Rhône 14No de 940 ch.
Voilure basse monoplan cantilever entièrement métallique, étudié en 1936, prêt à voler le 17/07/1936, mais l'appareil reste au sol, on lui préfère le MS-506, fait son premier vol le 4/05/1937.
. Caractéristiques : envergure 10,1 m, longueur 8,7 m, surface 15 m2, masse maxi 2300 kg, masse à vide 1670 kg, vitesse maxi 510 km/h, vitesse d'atterrissage 110 km/h, distance franchissable 750 km.
. Train d'atterrissage Marcel Bloch, mais Messier sur le 01-M, escamotable vers l'intérieur, roulette arrière. (15) (70 - Jane's 1937-1938)

34 - Bloch 151-C1 (SNCASO) : Avion de chasse monoplace, 1 moteur Gnome et Rhône 14N11 ou 14N35 de 8700 ch. Premier vol le 18/08/1938, livraison le 7/03/1939. 144 appareils ont été commandés.
. Caractéristiques : envergure 10,54 m, longueur 9,05 m, hauteur 3,96 m, surface alaire 17,32 m2, masse maxi 2650 kg, masse à vide 1985 kg, vitesse maxi 490 km/h, vitesse de croisière 450 km/h, distance franchissable 775 km.

34 - MB-151  

 

MB 151-010

(15) (70 - Jane's 1939)

 

35 - Couzinet 70 "Arc-en-Ciel" : (ARC comme Avion René Couzinet)

Avion en bois à aile basse, 3 moteurs Hispano-Suiza 12nb de 650 ch. 12 cylindres en V refroidis par eau.
Une particularité intéressante permet l'accès en vol aux moteurs latéraux par l'intérieur de l'aile !
Avion caractéristique, comme tous les appareils Couzinet, par son manque de dérive arrière et son fuselage en "banane", voilure basse monoplan cantilever, 4 hommes d'équipage.
Un premier "Arc en Ciel" est construit début 1928, avec un autre passionné de l'aviation Marcel-Maurice Drouhin. Les deux hommes lancent une souscription publique pour recueillir les fonds nécessaires et réussissent à obtenir 2 millions de francs de l'époque, somme qui permet à l'Arc en Ciel de voir le jour.
Il fait ses premiers essais à Orly en Août 1928, et est détruit dans un accident en 1929, tuant Marcel-Maurice Drouhin.
Mermoz qui est convaincu que l'hydravion est dépassé, et que seul un nouvel avion peut sauver l'Aéropostale. L'Aéropostale n'accepte d'acheter l'appareil que si le prototype réussit un vol aller et retour Paris-Buenos-Aires avec un pilote de la compagnie : Jean Mermoz.

Un nouvel "Arc en Ciel" modifié, spécialement étudié pour les traversées transatlantiques, le Couzinet 70 est reconstruit, et fait son 1er vol le 11/02/1932.

Couzinet 70 trimoteur HS

 

Le 12/1/1933, départ d'Istres vers Rio-Buenos-Aires, avec 4 hommes d'équipage : Carretier, Mailloux, Manuel, Josse et 1 passager le constructeur René Couzinet.
- Le 16/01/1933, Mermoz traverse l'Atlantique de Saint-Louis du Sénégal à Natal, soit 3 173 km en 14 h 27, à la vitesse moyenne de 230 km/h. Il réalise ainsi la première des 8 traversées de l'Atlantique Sud.
- Dans la soirée du 17 il se pose à Rio de Janeiro où le terrain détrempé interdit tout décollage.
- Il n'arrive à Buenos-Aires que le 22/01/1933 à 10h44.
- Le 11/02/1933 l'Arc en Ciel est à Natal pour la traversée de retour, mais ne pourra repartir que le 15/05/1933 après renforcement de la piste. Avaries, réparations à Dakar, l'appareil reprend son vol et atteint Le Bourget dans la soirée du 21/05/1933 devant la foule qui accueille en héros l'avion et l'équipage.
Face à son employeur, Mermoz défend énergiquement l'Arc en Ciel : c'est l'avion qu'il faut pour la traversée régulière de l'Atlantique Sud ... à condition de renforcer les pistes pour supporter les forts tonnages !

L'avion subit de profondes modifications pour corriger son instabilité latérale en lacet (insuffisance de dérive), allongé de 4 m, changement des hélices, ajouts de dérives d'appoint. Le chantier terminé le 17/5/1934, le certificat de navigabilité est délivré le jour même à ce nouvel appareil le Couzinet 71 qui ne vola pas très longtemps.
- Le 28/05/1934, l'Arc en Ciel effectue sa 2ème traversée de l'Atlantique Sud de Saint-Louis du Sénégal à Natal, avec Mermoz, Dabry, Gimié et Collenot en 16h10. Le vol de retour est tenté le 4/06/1934, mais la piste de Natal détrempée par les fortes pluies tropicales, rongée par les termites s'affaisse sous le poids de l'avion. Le courrier est débarqué pour faire la traversée en Aviso. Mermoz fait alléger l'avion et recherche une piste plus sûre dans l'île de Fernando de Noronha où l'Arc en Ciel s'embourbe à l'atterrissage : les forçats du pénitencier confectionnent un chemin de roulement.
- Ce n'est que le 31/07/1934 que s'effectue le vol de retour, décollage à 5h05 en direction des Iles du Cap-Vert pour emporter le moins d'essence possible. Arrivée à Porto-Praïa à 19h30, redécollage le 1/08/1934 à 2h17, arrivée à Villa-Cisneros à 10h36, où le courrier d'Amérique du Sud et du Cap-Vert est remis à l'avion d'un service régulier Dakar-Casablanca, d'où il est transporté par avion jusqu'à Paris, arrivée le 2/08/1934à 9h45.
L'Arc en Ciel arrive à Casablanca le 3/08/1934.
- 25//09/1934 : 3ème traversée retour : Natal - Porto-Praïa - Villa-Cisneros, équipage : Mermoz, Guillaumet, Clavère, Gimié, Collenot, durée de la traversée : 18h45.
1/10/1934 : 4ème traversée aller : Villa-Cisneros - Porto-Praïa - Natal. Equipage : Mermoz, Guillaumet, Clavère, Gimié, Collenot. Départ Paris 29/09/34, arrivée à Buenos-Aires le 30/09/34, durée de la traversée : 18h35.
- 25/10/1934 : 4ème et dernière traversée retour de l'Arc-en-Ciel : Natal - Villa-Cisneros direct, avec comme équipage : Mermoz, Guillaumet, Clavère, Gimié et Collenot. Durée de la traversée : 21h.
Après sa dernière traversée, lors de son retour au Bourget, Mermoz, à 32 ans, est fait Commandeur de la Légion d'Honneur.
Il n'y aura pas de commande par la société Air-France, nouvellement créée le 30 Août 1933, de l'Arc en Ciel. La société ARC de René Couzinet doit suspendre ses activités en août 1934.
. Caractéristiques : envergure 30m, longueur 16,15m, hauteur 4 m, surface alaire 90 m2, masse à vide 7310 kg, masse maxi 16 790 kg, charge marchande 600 kg, vitesse maxi 280 km/h, vitesse de croisière 236 km/h.
. Train classique fixe caréné Messier étudié en 1931, PR 379, roues et freins Messier.
(0) (3) (8) (37) (39) (54) (70 - Jane's 1933 à 1935) (75)

36 - Lorraine-Hanriot LH-12 (ou Hanriot H-12 à H-16 selon moteur dès 1933) : Avion léger biplace d'entraînement de base, voilure haute monoplan haubanée, monomoteur Lorraine de 100 ch, radial refroidi par air.

 

. Caractéristiques : Envergure 11,9 m, longueur 7,5 m, hauteur 2,79 m, surface alaire 22 m2, masse à vide 611 kg, masse maxi 925 kg, vitesse maxi 152 km/h.
Train fixe équipé d'amortisseurs oléopneumatiques Messier, patin de queue avec amortisseur.
(3) (70 - Jane's 1932-1933)

37 - Lorraine-Hanriot LH-30 : Avion d'entraînement avancé biplace, voilure haute monoplan haubanée, moteur Lorraine "Mizar" de 240 ch, radial, refroidi par air. Fuselage de section rectangulaire entièrement en dural. Cockpit équipé pour le pilotage sans visibilité.
Son dérivé pour le combat, la reconnaissance photo, le vol de nuit est le LH-61.

 

. Caractéristiques : Envergure 11,86 m, longueur 8,15 m, hauteur 3,4 m, surface alaire 21,25 m2, masse à vide
898 kg, masse maxi 1270 kg, vitesse maxi 190 km/h.
. Train fixe et roulette arrière équipés d'amortisseurs oléopneumatiques Messier. Freins Charlestop.
(1) (3) (70 - Jane's 1932)

38 - Lorraine-Hanriot LH-130 : Avion d'acrobatie aérienne et d'entraînement au combat biplace, voilure basse monoplan cantilever, moteur Lorraine "Algol Junior" de 230 ch, 9 cylindres radial, refroidi par air? Le modèle Hanriot
H-131 ne diffère que par le moteur Gnome et Rhône K9 de 500 ch.
Fuselage de section rectangulaire en dural entoilé.

 

Caractéristiques : Envergure 10 m, longueur 7 m, hauteur 3,1 m, surface alaire 16,6 m2, masse à vide 900 kg, masse maxi 1100 kg, vitesse maxi 280 km/h.
. Train fixe et patin arrière équipés d'amortisseurs oléopneumatiques Messier. Roues, Freins Palmer à commande hydraulique. (1) (3) (70 - Jane's 1932-1933)

39 - Marcel Bloch 160 (SNCASO en 1938) : Avion de transport 12 passagers, spécialement conçu en 1936 pour Air Afrique, 4 moteurs Hispano-Suiza 12 Xgrs de 720 ch. voilure basse monoplan cantilever revêtement dural rivé.

 

. Caractéristiques : envergure 27,40 m, longueur 25,86 m, hauteur 4,9 m, surface alaire 105 m2, masse maxi
15 130 kg, charge utile 1 550 kg, vitesse maxi 355 km/h, distance franchissable 1 700 km.
. Train d'atterrissage classique escamotable hydrauliquement vers l'avant dans les fuseaux moteurs.
(3) (9) (32) (70 - Jane's 1936 à 1939)

40 - Marcel Bloch 162-B5 (SNCASO) : Bombardier lourd, quadrimoteur Hispano-Suiza 14 AA de 1100 ch., hélices tripales à pas variable.
. Caractéristiques : envergure 28,10 m, longueur 21,91 m, hauteur 4,75 m, voie du train 5,20 m, surface alaire 109 m2, masse maxi        kg, vitesse maxi 475 km/h, distance franchissable 2 400 km.
. Train d'atterrissage classique escamotable vers l'avant.
->  à vérifier ! pas sur le Jane's.

41 - Fokker F-VIIa-3m (Pays-Bas) : Avion de transport de 10 à 12 passagers, voilure haute monoplan, trimoteur Armstrong-Siddeley de 185 ch., premier vol en 1924.
Richard Byrd et Floyd Bennet effectuent le 1er survol du Pôle Nord le 9/5/1926 à bord de ce trimoteur. En service sur les lignes Air-France de 1928 à 1939.

 

. Caractéristiques : envergure 19,304 m, longueur 14,605 m, masse maxi 3 610 kg, masse à vide 2 100 kg, vitesse de croisière 150 km/h, autonomie 1 150 km.
- Train classique fixe. (1) (3) (18) (37) (44) (55)

42 - Fokker F-VIIb-3m (Pays-Bas) : Avion de transport de 8 passagers, voilure haute monoplan, trimoteur Wright "Whirlwind" J6 de 300 ch., c'est l'avion le plus répandu dans le monde.
Richard Byrd et Floyd Bennet effectuent le 1er survol du Pôle Nord le 9/5/1926 à bord de ce trimoteur. Charles Lindbergh en Février 1928 a piloté le F-VIIb-3m pour le compte de la Pan American.
En service sur les lignes Air-France de 1928 à 1939.
C'est cet appareil qui inaugure la ligne la plus longue du monde "Amsterdam-Batavia" (l'actuelle Djakarta) le 25/09/1930 sur les lignes de la KLM, soit 13 740 km en 12 jours.
. Caractéristiques : envergure 21,7 m, longueur 14,5 m, hauteur 3,9 m, surface alaire 67,6 m2, masse à vide 3050 kg, masse maxi 5200 kg, vitesse maxi 207 km/h, vitesse de croisière 170 km/h, plafond pratique 3700 m.
- Train classique fixe Fokker en série, à suspension par anneaux de caoutchouc, Etude Messier (seulement ?). (1) (3) (18) (37) (44) (55) (70 - Jane's 1930 à 1935)

43 - Fokker C-10 (Pays-Bas) : Avion biplace de reconnaissance, d'attaque et bombardier léger, voilure sesquiplan, monomoteur Hispano-Suiza "Canon" 12 Ycrs, ou Rolls-Royce "Kestrel", ou Gnome et Rhône 14 N-01 ou équivalent d'une puissance de 600 à 1000 ch.
. Caractéristiques : Envergure 12 m, longueur 9,2 m, hauteur 3,3 m, surface alaire 31,7 m2, masse à vide 1675 kg, masse maxi 2500 kg.
. Performances avec moteur Hispano : vitesse maxi 355 km/h, vitesse de croisière 297 km/h, distance franchissable 950 km, plafond pratique 8700 m.
. Train fixe Messier, amortisseurs oléopneumatiques, équipé de roues et freins à air comprimé à commande différentielle à partir du palonnier, la roulette arrière couplée au gouvernail de direction peut être engagée ou désengagée du poste de pilotage.
 (70 - Jane's 1937 à 1939)

44 - Fokker D-XVI (D-16) (Pays-Bas) : Avion monoplace de combat, voilure sesquiplan, monomoteur Armstrong-Siddeley "Jaguar Major" ou équivalent de puissance 400 à 600 ch.
. Caractéristiques : Envergure 9,4 m, longueur 7 m, hauteur 2,6 m, surface alaire 18,6 m2, masse à vide 1050 kg, masse maxi 1995 kg, vitesse maxi 330 km/h, vitesse de croisière 270 km/h, distance franchissable 640 km, plafond pratique 8500 m.
. Train fixe Messier, amortisseurs oléopneumatiques, équipé de roues et freins, patin arrière orientable en option. (70 - Jane's 1930 à 1931)

45 - Fokker D-XVII (D-17) (Pays-Bas) : Avion de combat biplan monoplace, développement du D-XVI,  propulsé par le moteur Rolls-Royce Kestrel 590 ch, ou le moteur Hispano-Suiza 12 Xbrs de 760 ch. Les premières livraisons commencent en octobre 1932.
. Caractéristiques : Envergure 9,60 m, longueur 7,2 m, hauteur 3 m, surface alaire 20 m2, masse à vide 1150 kg, masse maxi 1530 kg, vitesse maxi 376 km/h, vitesse de croisière 310 km/h, distance franchissable 430 km, plafond 9300 m.
. Train fixe Messier à essieu brisé, les roues peuvent être carénées en option, freins.
(1) (47) (60) (70 - Jane's 1932 à 1933)

46 - Fokker F-XVIII (F-18) (Pays-Bas) : Avion de transport pour 14 passagers, propulsé par 3 moteurs Pratt & Whitney "Wasp" de 550 ch, ou tout type de 400 à 600 ch. Voilure haute monoplan cantilever.
. Caractéristiques : Envergure 24,5 m, longueur 18,5 m, hauteur 4,7 m, surface alaire 84 m2, masse à vide 4575 kg, masse maxi 7850 kg, vitesse maxi 270 km/h, vitesse de croisière 250 km/h, distance franchissable 1500 km, plafond pratique 5700 m.
. Train fixe, voie 6 m, amortisseurs oléopneumatiques Messier, roues et freins Bendix  à commande différentielle, pneus Dunlop basse pression, roulette arrière. (1) (47) (60) (70 - Jane's 1933 à 1935)

47 - Fokker F-XX (F-20) (Pays-Bas) : Avion de transport rapide pour 12 passagers, propulsé par 3 moteurs Wright "Cyclone" R 1820 F3 de 710 ch, ou tout type de moteur de 600 à 700 ch. Voilure haute monoplan cantilever.
. Caractéristiques : Envergure 25,7 m, longueur 16,7 m, hauteur 4,85 m, surface alaire 96 m2, masse à vide 5600 kg, masse maxi 9400 kg, vitesse maxi 325 km/h, vitesse de croisière 270 km/h, distance franchissable 1700 km, plafond pratique 6600 m.
. Train escamotable, voie 6 m, amortisseurs oléopneumatiques bitube Messier, roues et freins Dunlop, roulette arrière escamotable Messier. (1) (47) (60) (70 - Jane's 1933 à 1935)

48 - Fokker D-XXI (D-21) (Pays-Bas) : Avion de combat monoplace, cockpit fermé, propulsé par 1 moteur Bristol "Mercury VII" , ou Hispano-Suiza 12 Yers ou tout moteur de la gamme 600 à 1400 ch. Voilure basse monoplan cantilever.
. Caractéristiques avec train fixe et moteur Bristol : Envergure 11 m, longueur 8 m, hauteur 2,8 m, surface alaire
16 m2. masse à vide 1390 kg, masse maxi 1990 kg, vitesse maxi 442 km/h, vitesse de croisière 343 km/h, distance franchissable 1000 km.
. Caractéristiques avec train escamotable et moteur Hispano : Envergure 11,7 m, longueur 8,45 m, hauteur 2,8 m, surface alaire 18 m2, masse à vide 1585 kg, masse maxi 2150 kg, vitesse maxi 475 km/h, vitesse de croisière
368 km/h, distance franchissable 950 km, plafond 10 100 m.
. Train fixe avec roues carénées ou train escamotable Messier, roue et frein montés en fourche, amortisseur bitube, roulette arrière.
(1) (47) (60) (70 - Jane's 1936 à 1939)

49 - Farman F-211 : (transformé en F-212 ensuite) Premier quadrimoteur bombardier moyen, aile haute monoplan haubanée, fuselage rectangulaire en bois entoilé, 4 moteurs Gnome et Rhône 7Kbrs de 300 ch. montés par paire en tandem (push-pull), 4 hommes d'équipage. 1er vol le 19/10/1931.
. Caractéristiques : Envergure 23 m, longueur 15,89 m, hauteur 4,22 m, surface alaire 109 m2, masse à vide 5050 kg, masse maxi 7400 kg, vitesse maxi 220 km/h, distance franchissable 1000 km.
. Train classique fixe, amortisseurs oléopneumatiques Messier, roues carénées.
(3) (9) (70 - Jane's 1932-1933)

  50 - Farman F-215 : Développement civil du F-211 pour le transport de 14 passagers, 2 pilotes. Aile haute monoplan haubanée, fuselage rectangulaire en bois entoilé, 4 moteurs Gnome et Rhône 7Kds de 350 ch. montés par paire en tandem (push-pull).
. Caractéristiques : Envergure 25 m, longueur 16,25 m, hauteur 4,355 m, surface alaire 111 m2, masse à vide
5200 kg, masse maxi 7700 kg, vitesse maxi 250 km/h.
. Train classique fixe, amortisseurs oléopneumatiques Messier, roues carénées, freins.
(3) (9) (70 - Jane's 1933)

51 - Farman F-222, Bombardier de nuit quadrimoteur, développement du F-221, voilure trapézoïdale haute monoplan haubanée, fuselage de section rectangulaire, équipage de 5 personnes, construction entièrement métallique. Moteurs Gnome et Rhône 14 Krsd de 700 ch. montés par paire en tandem.
. Caractéristiques : envergure 36 m, longueur 21 m, hauteur 5,19 m, surface alaire 186 m2, masse maxi 18700 kg, vitesse maxi 325 km/h grâce notamment au train escamotable, distance franchissable 2000 km.
. Train escamotable vers l'avant dans le fuseau moteur, roue montée en fourche, amortisseur oléopneumatique bitube, freins à commande différentielle, actionnés par circuit pneumatique, roulette arrière carénée fixe.
 (3) (9) (32) (36) (70 - Jane's 1935 à 1937)

52 - Farman 222-2 : bombardier lourd de nuit, premier vol en octobre 1937, mis en service en Décembre 1937, en remplacement des Bloch 200. Quadrimoteur Gnome et Rhône R14 de 860 ch (2 moteurs en tandem push-pull), voilure haute semi-épaisse haubanée en duralumin, boulonnée sur tout son plan de pose sur le fuselage de section rectangulaire. 24 exemplaires construits pour l’Armée Française.
. Caractéristiques : envergure 36 m, longueur 21,45 m, surface alaire 186 m2, masse maxi 18 700 kg, charge utile
2 270 kg, vitesse maxi 315 km/h, distance franchissable 1 800 km.
. Train classique escamotable sous le fuseau moteur. Messier fournit : le train d'atterrissage, les roues à freins standard n°20, la commande hydropneumatique de freinage, la commande hydraulique de relevage avec accumulateur amortisseur pour la descente, l'amortisseur de roulette de queue, la centrale hydraulique par pompe AB. (11) (32)

53 - Farman 224 : Une version dérivée du F-222 pour le transport de 14 passagers, équipage de 4 personnes, avec des moteurs Hispano-Suiza 12 Lbr de 600 ch. est développée. Cet appareil destiné à la traversée de l'Atlantique Sud pour les lignes d'Air France, est certifié le 2/5/1935.
Le modèle commercial reçoit le nom de "Centaure". La 1ère traversée de l'Atlantique Sud Dakar-Natal a lieu le 3/6/35 avec Guillaumet et Guerrero en 14h 52', et le retour le 11/6/35 en 15h 55', record du moment.
. Caractéristiques : envergure 36 m, longueur 23,35 m, hauteur 5,19 m, surface alaire 186 m2, masse maxi 16 270 kg, vitesse maxi 310 km/h.
. Train escamotable vers l'avant dans le fuseau moteur, roue montée en fourche, amortisseur oléopneumatique bitube, freins à commande différentielle, actionnés par circuit pneumatique, roulette arrière carénée fixe.
 (3) (9) (32) (36) (70 - Jane's 1936 à 1937)

54 - Farman F-231 : sorti en Septembre 1930, monomoteur RE 4 Pb de 95 ch. construit à 47 exemplaires.
. Caractéristiques : envergure 9,14 m, longueur 6,13 m, hauteur 2,13 m, surface alaire 15,8 m2, masse maxi 680 kg, charge utile 2 270 kg, vitesse maxi 185 km/h, distance franchissable 450 km, plafond 5 000 m. (11) (70 - Jane's 1931+1932)

55 - Farman 420 : avion de chasse, bombardement, reconnaissance, voilure haute cantilever, bimoteur Gnome et Rhône 14 Kdrs de 800 ch., 1er vol le 18/06/1934, construit à 2 exemplaires.
. Caractéristiques : envergure 22 m, longueur 14,50 m, hauteur 3,50 m, surface alaire 69 m2, masse maxi
6 900 kg, vitesse maxi 350 km/h, vitesse de croisière 310 km/h, vitesse d'atterrissage 162 km/h, distance franchissable 1 000 km à 1400 km maxi, plafond 7 500 m.
. Train escamotable hydrauliquement vers l'avant dans le fuseau moteur, roue montée en fourche, amortisseur oléopneumatique bitube, roulette arrière orientable.
(3) (11) (70 - Jane's 1935-1936)

56 - Farman F-433 (SNCAC en 1937)  : Avion de transport 5 passagers, 2 pilotes, voilure basse monoplan cantilever et fuselage en bois, 2 moteurs Renault 6Q de 220 ch. 6 cylindres en ligne refroidis par air.
. Caractéristiques : envergure 15,4 m, longueur 12,17 m, hauteur 2,88 m, surface alaire 31,85 m2, masse à vide
1940 kg, masse maxi 3000 kg, vitesse maxi 275 km/h, distance franchissable 1050 km.
. Train escamotable Messier vers l'arrière dans le fuseau moteur, amortisseur oléopneumatique, roue Messier, frein Dunlop, roulette arrière Charlestop amortisseur à compression de caoutchouc, roue Dunlop. (70 - Jane's 1938)

57 - SIAI Savoia Marchetti SM-71 (Italie) : Avion de transport civil 8 passagers, 2 pilotes. Voilure haute monoplan cantilever, 3 moteurs Walter "Pollux II" de 340 ch. puis Piaggio "Stella VII" de 370 ch. radial refroidi par air.
En 1932 les avions en service totalisent 450 000 h de vol sans incidents dus aux freins.
. Caractéristiques : envergure 21,2 m, longueur 14 m, hauteur 4,1 m, surface alaire 60 m2, masse à vide 3325 kg, masse maxi 5160 kg, vitesse maxi 270 km/h, vitesse de croisière 230 km/h, plafond 6300 m.
. Train classique fixe et freins Messier.
(3) (70 - Jane's 1931 à 1934)

58 - SIAI Savoia Marchetti SM-79 (Italie) : Avion de transport civil  rapide 8 passagers, 2 pilotes. Voilure basse monoplan cantilever, 3 moteurs Alfa Roméo 120 RC radial refroidi par air.
Un dérivé militaire bombardier le S-79 B, bimoteur Gnome et Rhône K14, a été construit en 1935-1936, notamment pour l'Argentine.

 

 Caractéristiques : envergure 21,2 m, longueur 16,2 m, hauteur 4,1 m, surface alaire 60 m2, masse maxi   ?   kg, vitesse maxi 430 km/h, vitesse de croisière 375 km/h, distance franchissable 1500 km.
. Train escamotable, roue avec frein montée en fourche, amortisseur oléopneumatique bitube, et roulette arrière fixe Messier.
(3) (70 - Jane's 1935 à 1939)

59 - SIAI Savoia Marchetti SM-84 (Italie) : Avion de transport civil, 8 passagers. Voilure basse monoplan cantilever,
2 moteurs Gnome et Rhône 14Krsd de 900 ch., 14 cylindres radial refroidis par air.
. Caractéristiques : envergure 24 m, longueur 19,8 m, hauteur 4,75 m, surface alaire 93 m2, masse à vide 5800 kg, masse maxi 9300 kg, vitesse maxi 355 km/h, vitesse de croisière 315 km/h, plafond 7800 m, distance franchissable 1000 km.
. Train escamotable Messier, roue et frein montés en fourche, amortisseur oléopneumatique bitube.
(3) (70 - Jane's 1935 à 1937)

 

60 - Amiot 143 M : bombardier, combat, reconnaissance longue distance, 4 hommes d'équipage, bimoteur Gnome et Rhône 14 Kdrs de 780 ch., voilure haute épaisse monoplan cantilever, entièrement métallique (acier et duralumin). Dérivé de l'Amiot 140 et de l'Amiot 142M.
En 1936 Félix Amiot effectue le parcours Paris-Saïgon en 155 heures.

 

. Caractéristiques : envergure 24,45 m, longueur 17,9 m, hauteur 5,17 m, surface alaire 100 m2, masse à vide
4875 kg, masse maxi 6850 kg, charge utile 3 245 kg, vitesse maxi 308 km/h, distance franchissable maxi 2 000 km, plafond 8000 m.
. Train classique fixe tripode à roues carénées, roulette arrière. (3) (9) (32) (47) (70 - Jane's 1935 à 1937)

61 - Caudron C-445 "Goéland" : Avion de transport, équipage 2 pilotes, 2 moteurs Renault 6Q00 ou 6Q01 de
240 ch., 6 cylindres en ligne, voilure basse monoplan cantilever en bois, revêtement contreplaque entoilé, fuselage de section rectangulaire en contreplaque entoilé avec carénages magnésium. Cet avion est dérivé du Caudron C-440 "Goéland" construit en 1934. Deux dérivés plus performants  le C-448 et le C-634 ont été construits par la suite.
. Caractéristiques : envergure 17,6 m, longueur 13,65 m, hauteur 3,4 m, surface alaire 40 m2, masse à vide 2200 kg, masse maxi 3500 kg, charge payante 600 kg.
. Performances : vitesse maxi 290 km/h, vitesse de croisière 260 km/h, vitesse d'atterrissage 100 km/h, distance franchissable par vent nul 1300 km, plafond pratique 5600 m.
. Train Messier escamotable hydrauliquement, pression du circuit 200 bars, pompe Messier. Train direct à fourche, amortisseur oléopneumatique bitube, longueur jambe 1010 mm, course 185 mm, contrefiche briseuse, relevage vers l'arrière par un vérin verrouillé hydrauliquement train haut et train bas, roue montée en fourche, pneu 820x280, frein Messier hydropneumatique, roulette arrière orientable avec amortisseur direct inversé, roue montée en fourche, (3) (8)  (70 - Jane's 1937-1938) + Notice technique après-vente

62 - Caudron C-460 : Avion de course monoplace dérivé du C-450, monomoteur Renault de 370 ch., 6 cylindres en ligne, voilure basse monoplan cantilever.
Cet appareil construit pour la Coupe "Deutsch de la Meurthe" de 1934, ne fait pas la course à cause des ennuis de train escamotable "Charlestop". Par contre il gagne celle de 1935, avec le train Messier, à 444 km/h de moyenne, en battant également des records de vitesse aux distances intermédiaires.
En 1936, Il gagne le "Thomson Trophy" et le "Greve Trophy" avec Michel Detroyat comme pilote.
La version développée, le C-461 préparé pour la Coupe "Deutsch de la Meurthe" de 1936 ne gagne pas la course, c'est le "vétéran" C-450 qui l'emporte. Une dernière version dérivée, le C-560 remotorisé avec un nouveau moteur Renault de 450 ch. 12 cylindres en V, n'est pas qualifié en 1936 pour ennuis de moteur.
. Caractéristiques : envergure 6,75 m, longueur 7,125 m, hauteur 1,81 m, surface alaire 7 m2, masse à vide 590 kg, masse maxi 950 kg.
. Performances : vitesse maxi 506 km/h en décembre 1934, distance franchissable + 2000 km.
. Train escamotable Charlestop à l'origine, par suite des ennuis dus au système de relevage sur les 3 appareils, un train fixe caréné est monté à la place en 1934. Le train escamotable Messier est monté en 1935. C'est un train direct, amortisseur oléopneumatique, roue montée en fourche, relevage vers l'intérieur dans la voilure, une trappe pantalon referme le tout en position train haut.
(70 - Jane's 1934 à 1937)

63 - Caudron C-530 "Rafale» : Avion biplace en tandem de grand sport, 1 moteur Renault Bengali 4 cylindres en ligne, de 140 ch., voilure basse monoplan cantilever. Cet avion est directement dérivé du Caudron C-360 construit pour la Coupe "Deutsch de la Meurthe de 1933.
La version dérivée C-580 développée en 1934-1935 est dotée du train fixe Messier également.
. Caractéristiques : envergure 9,20 m, longueur 7,50 m, hauteur 1,9 m, surface alaire 12 m2, masse maxi 880 kg, vitesse maxi 300 km/h, vitesse de croisière 265 km/h, vitesse d'atterrissage 85 km/h, distance franchissable 1300 km, plafond pratique 6250 m.
. Train fixe caréné en porte à faux, amortisseur oléopneumatique, roue montée en fourche, pneu 500x150, frein à commande différentielle. (3) (8) (70 - Jane's 1934 à 1937) + Pub SFMA-Messier 1933

64 - Caudron C-570 "Kangourou" : bombardier, ou transport de 18 hommes de troupe, 3 hommes d'équipage, bimoteur Renault 18 Jbr de 700 à 830 ch. 18 cylindres en W refroidis par liquide, voilure basse monoplan cantilever, fuselage de section rectangulaire, construction mixte métal-bois entoilé.
. Caractéristiques : envergure 28,88 m, longueur 19,365 m, hauteur 4,6 m, surface alaire 110 m2, masse à vide 6420 kg, masse maxi 10 600 kg.
. Performances : vitesse maxi 276 km/h, vitesse de croisière 260 km/h, vitesse d'atterrissage 85 km/h, distance franchissable 1100 km avec 50 km/h de vent contraire, plafond pratique 5000 m.
. Train escamotable hydrauliquement vers l'arrière dans le fuseau moteur, amortisseur oléopneumatique bitube, roue montée en fourche, roulette arrière orientable. (32) (70 - Jane's 1936 à 1937)

65 - Caudron C-600 "Aiglon" : Avion biplace en tandem de tourisme, 1 moteur Renault Bengali Junior 4 cyl. en ligne de 140 ch., voilure basse monoplan cantilever.
. Caractéristiques : envergure 11,38 m, longueur 7,62 m, hauteur 2 m, surface alaire 14,5 m2, masse à vide 580 kg, masse maxi 880 kg, vitesse maxi 225 km/h, vitesse de croisière 200 km/h, vitesse d'atterrissage 55 km/h, distance franchissable 540 km.
. Train fixe caréné en porte à faux du C-530 "Rafale", roulette arrière du C-282 "Phalène".
(70 - Jane's 1935 à 1939)

66 - Caudron C-640 "Typhon" : Avion postal long courrier rapide inspiré du DH-Comet, bimoteur Renault 6Q03 - 6Q04 6 cyl. en ligne de 220 ch., voilure basse monoplan cantilever en bois, revêtement contreplaque entoilé, fuselage en bois entoilé, carénages en magnésium, 2 pilotes.
Deux versions Grand Raid ont été développées, le C-641 et le C-642.
Fabrication de 4 prototypes lancée en Février 1935 dans l'usine "O" de Renault à Billancourt. 1er vol le 17/6/35 à Guyancourt. En Juillet 1935, l'appareil est présenté à Villacoublay au Ministre de l'Air le général Denain. En Novembre 1935 les 4 "Typhon" sont à Guyancourt, 8 avions en tout ont été construits.
. Caractéristiques : envergure 14,8 m, longueur 11,3 m, hauteur 4 m, surface alaire 28 m2, masse à vide 2070 kg, masse maxi 3670 kg, vitesse maxi 370 km/h, vitesse de croisière 330 km/h, vitesse d'atterrissage 108 km/h, distance franchissable 5100 km à 321 km/h, 1160 kg de carburant.
. Train escamotable hydrauliquement vers l'arrière dans le fuseau moteur, amortisseur oléopneumatique, roulette arrière orientable escamotable.
(32) (70 - Jane's 1935 à 1939)

67 - Caudron C-670  : Avion de chasse, version agrandie du C-640 "Typhon" équipée de canons, bimoteur Renault Bengali-Six 6 cyl. en ligne de 220 ch., voilure basse monoplan cantilever, équipage 3 personnes.
. Caractéristiques : masse maxi 3200 kg, vitesse maxi 405 km/h, distance franchissable 3600 km.
. Train escamotable hydrauliquement vers l'arrière dans le fuseau moteur, amortisseur oléopneumatique.
(70 - Jane's 1936 à 1937)

68 - Caudron C-685 "Rafale" 1936 : Avion biplace en tandem de grand sport, dérivé du C-530, 1 moteur Renault 6Q03 6 cyl. de 240 ch., voilure basse monoplan revêtement contreplaque entoilé, fuselage contre-plaqué entoilé avec carénages en magnésium, gouvernes mobiles entoilées.
. Caractéristiques : envergure 7,10 m, longueur 7,20 m, hauteur 2,4 m, surface alaire 9 m2, masse à vide 750 kg, masse maxi 1 400 kg, vitesse maxi 392 km/h, vitesse d'atterrissage 105 km/h, distance franchissable 2 400 km, plafond pratique 8 500 m.
. Train fixe caréné en porte à faux. (3) (8) (32) -> rien trouvé sur les Jane's de 1934 à 1939 !

69 - Caudron C-714 C1 "Cyclone" : Avion d'entraînement et de chasse, dérivé du C-710, 1 moteur Renault 12 Roi ou 12 R03 12 cylindres en V refroidis par air, de 450 ch., voilure basse monoplan cantilever, construction presque totalement en bois.
Le prototype, un C-710 modifié fait son premier vol mi-1938, l'avion de série en juin 1939.
L'Armée en commande 20 fermes et 120 options en 1938, commande transformée en 120 fermes en janvier 1939, et ramenée à 83 fermes pour performance en vitesse ascensionnelle insuffisante due notamment à la sous-motorisation.
Cet appareil est fabriqué en 80 exemplaires, dont 8 opérationnels au 10/05/1940 à l'Armistice.
La construction en série de l'appareil demande 5000 h de travail, alors que le MS-406 en demande 12 000 h.
Le seul exemplaire existant est en cours de restauration par les "Ailes Anciennes" pour le compte du Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget.

Caudron « Cyclone »

 

. Caractéristiques : envergure 8,97 m, longueur 8,83 m, hauteur 2,87 m, surface alaire 12,5 m2, masse à vide 1400 kg, masse maxi 1 750 kg, vitesse maxi 465 km/h, distance franchissable 900 km, plafond pratique 7000 m.
. Train direct escamotable hydrauliquement vers l'intérieur dans la voilure, à compas, construction soudée, course = 275 mm, amortisseur oléopneumatique avec bouteille d'air le long du caisson, roue 500x150 montée en fourche sur les premiers appareils, puis en 1/2 fourche, et frein à commande hydropneumatique Messier. Masse jambe sans roue ni frein = 24 kg. Encombrement svt Pr 304464, Ensemble n° 41231, Nomenclature n° 31231.
(72) -> rien trouvé sur les Jane's de 1934 à 1939.

70 - Koolhoven FK-xx? : (Pays-Bas)
Jambe en porte à faux inclinée, du type direct avec compas. (3) (9) (47)
-> rien trouvé sur les Jane's de 1930 à 1939 !

71 - Nieuport-Delage NiD-580 R2 : (Nieuport-Astra en 1934) Avion de reconnaissance biplace, voilure haute monoplan haubanée, moteur Hispano-Suiza 650 ch. 12Nbs 12 cylindres en V refroidis par eau.
. Caractéristiques : envergure 15 m, longueur 11,3 m, hauteur 3,58 m, surface alaire 38 m2, masse à vide 1830 kg, masse maxi 2640 kg, vitesse maxi 250 km/h, distance franchissable 900 km.
. Train d'atterrissage : classique fixe, jambes oléopneumatiques, roues et freins à commande différentielle. (3) (9) (70 - Jane's 1933 à 1934)

72 - Nieuport-Delage NiD-622 : Avion de chasse à voilure sesquiplan (fuselage du NiD-62), moteur Hispano-Suiza 12Hb, commandé à 350 exemplaires, est produit en série sous la désignation NiD-629, 300 appareils livrés. 1er vol en 1930, arrêt fabrication en 1935.
. Caractéristiques : envergure 12 m, longueur 7,64 m, hauteur 3 m, surface alaire 28,95 m2, masse à vide 1380 kg, masse maxi 1840 kg, vitesse maxi 270 km/h, distance franchissable 450 km.
. Train d'atterrissage : classique fixe à essieu, amortisseur intégré dans la roue.
(3) (9) -> rien trouvé sur les Jane's de 1930 à 1939 ! sauf NiD-62

73 - Nieuport-Delage NiD-640 : Avion de transport colonial à voilure haute cantilever, moteur Hispano-Suiza ou Wright ou Lorraine de 220 à 300 ch. 1er vol en 1928, certification en novembre 1928.

 

. Caractéristiques : envergure 15,4 m, longueur 9,45 m, hauteur 3,19 m, surface alaire 31 m2, masse à vide 1100 kg, masse maxi 1800 kg, vitesse maxi 210 km/h, distance franchissable 750 km.
. Train d'atterrissage : classique fixe 3 barres, amortisseur Messier, patin arrière. (3) (9) (70 - Jane's 1931)

74 - Nieuport-Delage NiD-741 : Avion postal ou de transport 3 passagers, 2 pilotes, voilure haute cantilever, moteur radial refroidi par air Salmson 100 ch.
. Caractéristiques : envergure 17,5 m, longueur 10,49 m, hauteur 3.026 m, surface alaire 40 m2, masse à vide
1500 kg, masse maxi 2300 kg.
. Train d'atterrissage : classique fixe 3 barres, amortisseur oléopneumatique, roue et frein Messier.
(3) (9) (70 - Jane's 1930)

75 - Salmson D-6 "Cri-Cri" : Avion école de début et aviation légère populaire, biplace en tandem, 1 moteur Salmson 9 Ad R de 60 ch. Voilure haute monoplan haubanée. Cet avion développé en 1936 a été construit en 200 exemplaires.
. Caractéristiques : envergure 9,66 m, longueur 6,85 m, hauteur 2,50 m, surface alaire 15,82 m2, masse à vide 325 kg, masse maxi 575 kg, vitesse maxi 150 km/h, vitesse d'atterrissage 67 km/h, distance franchissable 500 km, plafond
 3 000 m.
. Train d'atterrissage : classique fixe à large voie, jambes oléopneumatiques, roues ballon, béquille à lame de ressort. (3) (9) (32) (47) (70 - Jane's 1937)

76 - Pander S-4 "Postjäger" (Pays-Bas) : Avion postal rapide, voilure basse monoplan cantilever, trimoteur, Wright "Whirlwind" 420 ch radial refroidi par air.
. Caractéristiques : envergure 16,6 m, longueur 12,5 m, hauteur 2,9 m, surface alaire 45 m2, masse à vide 3025 kg, masse maxi 5500 kg, vitesse maxi 360 km/h, vitesse de croisière 300 km/h, vitesse d'atterrissage 100 km/h.
. train classique escamotable vers l'arrière dans le fuseau moteur, amortisseur bitube, roue montée en fourche, gros pneu basse pression, roulette arrière escamotable. (3) (47) (70 - Jane's 1934)

77 - SFCA-Peyret "Le Taupin" (France) : Monoplace pour l'aviation légère populaire, développé en 1936-1937, premier vol en 1937. Voilure en tandem haubanée, 1 moteur Mengin 2 A1 de 30 ch. 2 cylindres opposés refroidis par air.
. Caractéristiques : envergure aile avant 8,4 m, envergure aile arrière 6,5 m, longueur 5,84 m, hauteur 2,72 m, surface voilure avant 12,3 m2, voilure arrière 7,2 m2, masse à vide 200 kg, masse maxi 335 kg, vitesse maxi 110 km/h, vitesse d'atterrissage 40 km/h, décollage en 15 m, atterrissage sur 10 m.
. Train classique fixe à large voie, type 3 barres, amortisseur oléopneumatique Messier.
(3) (9) (32) (47) (58) (70 - Jane's 1937)

78 - SEMA 10 : Avion d'entraînement pour la chasse, le bombardement, le pilotage sans visibilité. Biplace en tandem, voilure biplan haubanée, moteur Lorraine 7Me "Mizar" 240 ch. étudié par la Société d'Etudes de Matériels d'Aviation et construit par La Bordelaise.
. Caractéristiques : envergure 10,75 m, longueur 6,9 m, hauteur 2,82 m, surface voilure 30 m2, masse à vide 970 kg, masse maxi 1420 kg, vitesse maxi 210 km/h, vitesse d'atterrissage 85 km/h, distance franchissable 750 km, autonomie 4 h.
. Train classique fixe, type 3 barres, amortisseur oléopneumatique Messier, roulette arrière.
(3) (47) (70 - Jane's 1934)

79 - PZL 37 : (Panstwowe Zaklady Lotnicze - Pologne) Bombardier lourd, 70 appareils livrés, mais seulement 36 appareils prêts au combat le 1/9/1939. (3) (47) -> rien sur Jane's 1930 à 1939 !

80 -  Bernard 260 C1 : Avion de chasse monoplace conçu pour répondre aux spécifications de 1931, dérivé du Bernard 20-C1. Construction entièrement métallique, voilure basse cantilever, propulsé par un moteur Hispano-Suiza 12 Xbrs de 690 ch. Premier vol en septembre 1932, a subi de nombreuses modifications au cours des essais en vol. Un seul prototype a été construit, l'avion n'ayant pas été sélectionné.
. Caractéristiques : Envergure 11,30 m, longueur 7,80 m, surface alaire 18,2 m2, masse à vide 1 357 kg, masse maxi 1 800 kg, vitesse maxi 360 km/h à 5 000 m.
. Train classique fixe triangulé, sans essieu, roues carénées, roulette arrière.
Projet atterrisseur principal étudié en 1931, PR n°349 - Train classique fixe, amortisseur oléopneumatique Messier. (0) (16) (60) (Jane's 1932 à 1934)

81 - Romano R-80 : Avion biplace de voltige et d'entraînement, moteur Lorraine 7Me de 240 ch, biplan à ailes en bois revêtement toile, haubanage souple. 180 exemplaires construits. Premier vol en 1935.
Le R-82 dérivé du R-80 est motorisé avec un Salmson de 280 ch. 
. Caractéristiques : envergure 10,50 m, longueur 7,50 m, surface alaire 25,23 m2, masse à  vide 875 kg, masse maxi
 1 400 kg, vitesse maxi 225 km/h, distance franchissable 800 km, plafond 7 000 m.
. Train classique fixe à roues carénées, jambe tripode, amortisseur oléopneumatique, frein, roulette arrière.  (3) (32) (47) (70 - Jane's 1935 à 1939)

82 - Wibault 281-T12 : (Chantiers Aéronautiques Wibault-Penhouet en 1931, puis Bréguet en 1934)
Avion de transport pour 10 passagers, trimoteur Gnome et Rhône Titan K-7B de 300 ch, voilure basse monoplan cantilever.
. Caractéristiques : envergure = 22,6 m, longueur = 17 m, hauteur = 5,75 m, surface alaire 63,5 m2, masse maxi = 5925 kg, charge utile = 1435 kg, vitesse maxi = 237 km/h, vitesse de croisière = 206 km/h.
. Train fixe, amortisseurs Messier, équipé de freins, patin arrière. (70 - Jane's 1931-1932)

83 - Wibault-Penhoët 360 : Avion de transport pour 4 passagers ou postal, voilure basse monoplan cantilever entièrement en dural, moteur Salmson 230 ch. ou Gnome et Rhône de 300 ch du type radial refroidi par air.
. Caractéristiques : Envergure 16,9 m, longueur 11,18 m, hauteur 2,9 m, surface alaire 31,8 m2, vitesse maxi
246 km/h, masse maxi avec moteur Salmson 1870 kg, masse maxi avec moteur Gnome et Rhône 2295 kg.
. Train fixe Messier, roues carénées, freins à commande différentielle, roulette de queue orientable.
(3) (47) (70 - Jane's 1932)

84 - Loire-Gourdou-Leseurre LGL-32 C1 : Avion de combat léger monoplace, à voilure haute haubanée, monomoteur Gnome et Rhône 9Ac (9Ady ensuite) de 420 ch. Conçu pour répondre au programme C1 défini en 1923, il effectue son premier vol en 1925, et est commandé aussitôt à 16 exemplaires en septembre 1925 pour l'Armée de l'Air, puis en 15 exemplaires pour l'Aéro-Navale. De plus, 63 exemplaires sont vendus à l'exportation dont 50 en Roumanie. En tout, 415 appareils ont été construits à St-Nazaire et 60 à St-Maur.

 

. Caractéristiques : Envergure 12,20 m, longueur 7,55 m, hauteur 2,95 m, surface alaire 24,90 m2, masse à vide
965 kg, masse maxi 1375 kg, vitesse maxi 250 km/h, distance franchissable 500 km.
. Train d'origine à sandows, Messier par la suite en 1930, sans essieu.
(1) (3) (47) (60)  -> rien sur Jane's 1930 à 1939, la Sté refusant de communiquer tout renseignement au Jane's !

85 - CAMS 37 6 Lia : (puis Potez en 1933, puis SNCAN en 1937) Avion amphibie de liaison, voilure biplan haubanée repliable, coque centrale à un seul redan, construction mixte bois et métal, cockpit fermé pour 2 pilotes côte à côte et 2 passagers. Moteur Lorraine 12Ed de 450 ch.
. Caractéristiques : envergure 14,5 m, longueur 11,37 m, hauteur 4,20 m, surface alaire 59,9 m2, masse à vide
2150 kg, masse maxi 3125 kg, vitesse maxi 185 km/h, distance franchissable 850 km.
. Train escamotable hydrauliquement par vérins vers l'extérieur sous la voilure inférieure, roue, patin arrière.
(3) (32) (47)  -> rien sur Jane's 1930 à 1939 !

86 - Amiot 340 - 341 : bombardier rapide, 4 hommes d'équipage, bimoteur Gnome et Rhône 18 bars de 1300 ch. ou Hispano-Suiza 14 Ha de 1100 ch. entraînant les hélices à pas variable, aile haute monoplan cantilever, fuselage à revêtement travaillant. Produit en série pour l'Armée.
. Caractéristiques : envergure 25 m, longueur 15 m, hauteur 3,50 m, surface alaire 50 m2, masse à vide 4000 kg, masse maxi 8000 kg, vitesse maxi 480 km/h, distance franchissable 2 000 km à 425 km/h.
. Train principal avant Air-Equipement (Ets Viet) escamotable vers l'arrière dans le fuseau moteur, par la contrefiche à "genou" commandé électriquement , roulette arrière Messier escamotable, solution reconduite sur les dérivés Amiot 350, Amiot 351 et Amiot 370. Voie 5,37 m.
(3) (15) (32) (70 - Jane's 1937-1938)

87 - Dewoitine D-332 "Emeraude" : Trimoteur de transport, pour 8 passagers, long courrier, dérivé du D-33.
3 moteurs Hispano-Suiza 9V de 575 ch. Dessiné en Mars 1932, construction entamée en Août 1932, premier vol le 11/07/1933, essais officiels le 28/08/1933 pour la certification obtenue le 9/09/1933.
Il arbore l'hippocampe ailé emblème de la nouvelle compagnie Air-France.
. Caractéristiques : Envergure 29 m, longueur 17,15 m, hauteur 5,35 m, surface alaire 80 m2, masse à vide 4144 kg, masse maxi 8400 kg.
. Train fixe caréné, roue monobloc autoflasquée montée sur une fourche avec amortisseur oléopneumatique bitube, freins hydropneumatiques Messier, roulette arrière orientable. (3) (12) (70 - Jane's 1933)

88 - Dewoitine D-338 : Trimoteur de transport, pour 24 passagers, long courrier, dérivé du D-333.
Moteurs Hispano-Suiza 9V de 645 ch. radial refroidis par air. Voilure basse monoplan cantilever.
. Caractéristiques : Envergure 29.38 m, longueur 22,13 m, hauteur 5,57 m, surface alaire 99 m2, masse à vide
6750 kg, masse maxi 11 100 kg, distance franchissable 880 km.
. Train Messier escamotable par air comprimé fourni par un moteur et une pompe à main en secours, freins hydropneumatiques Messier, roulette arrière orientable et relevable. (3) (12) (70 - Jane's 1936-1937)

89 - Laté 35 : Trimoteur de transport 12 passagers avec 2 pilotes, équipé pour le vol de nuit, voilure haute monoplan haubanée en duralumin entoilée, Fuselage de section rectangulaire, la partie avant en duralumin, la partie arrière entoilée. Moteurs Hispano-Suiza 12Jb de 400 ch., 12 cylindres refroidis par eau.
. Caractéristiques : Envergure 23,35 m, longueur 14,96 m, hauteur 3,55 m, surface alaire 74,8 m2, masse à vide
4400 kg, charge utile 1000 kg, masse maxi 6500 kg, distance franchissable 800 km, vitesse maxi 245 km/h, vitesse de croisière 215 km/h, distance de décollage et d'atterrissage 240 m.
. Train fixe Messier (à confirmer), amortisseur oléopneumatique, freins à commande différentielle, roulette arrière orientable.
(3) (70 - Jane's 1931-1933)

90 - Laté 49-1 (désigné Laté 491 en 1935) : Avion de reconnaissance biplace, voilure haute haubanée en dural, fuselage de section rectangulaire tout dural, 1 moteur Hispano-Suiza 12Nb de 650 ch. 12 cylindres en V refroidis par eau.

91 - Lioré et Olivier LéO 45 (SNCASE en 1937) : Bombardier léger bimoteur Hispano-Suiza 14 Ha de 1100 ch., voilure basse monoplan cantilever et fuselage monocoque métalliques, équipage 4 personnes.
Prototype 01 sorti d'atelier fin 1936 et monté à Villacoublay, premier vol le 16/01/1937. L'avion est remotorisé avec des Gnome et Rhône 14N. Avions de série dérivés Leo 451.
. Caractéristiques du 451 de série : envergure 22,52 m, longueur 17,17 m, surface alaire 68 m2, masse maxi
11 400 kg, vitesse maxi 495 km/h, vitesse économique 360 km/h, plafond 9 000 m, distance franchissable maxi 2 900 km.
. Train classique escamotable mécaniquement par câble sur le proto, voie 5,49 m, sur le série maintenu train haut par la seule pression hydraulique, ce qui occasionne des sorties intempestives de roues sur une simple chute de pression. Un dispositif d'accrochage train haut est ajouté par la suite. Amortisseur de 350 mm de course, freins avec répartiteur aux pédales de direction. A partir du 101 aime appareil, des freins "Piganneau" munis de dispositif centrifuge régulent le freinage pour éviter le patinage.
 (3) (15) (16) (32) (41) (70 - Jane's 1938)

92 - Morane-Saulnier MS-275-C1 : Avion de chasse monoplace, voilure parasol haute haubanée. Propulsé par un moteur Hispano-Suiza 12 Xcrs "Canon" de 600 ch, ou par un moteur Gnome et Rhône 9Krse. C'est un développement du MS-225-C1.
. Caractéristiques : Envergure 10,56 m, longueur 7,24 m, hauteur 3,295 m, surface alaire 17,2 m2, masse à vide
1360 kg, masse maxi 1725 kg, vitesse maxi 365 km/h, plafond 10 700 m.
. Train classique fixe caréné, amortisseur Messier oléopneumatique inversé, roues et freins Morane-Saulnier.
(3) (60) (70 - Jane's 1934 à 1936)

93 - Morane-Saulnier MS-325 : Avion de chasse monoplace à voilure basse entièrement métallique contreventée par des haubans, conçu pour répondre aux spécifications C1 de l'Armée. Propulsé par un moteur Hispano-Suiza 12 Xbrs de 690 ch,  le MS-325 n'est construit qu'en un seul exemplaire, puisque les essais effectués début 1933 montrent une insuffisance aérodynamique, et le projet est abandonné en 1934.
. Caractéristiques : Envergure 11,80 m, longueur 8,25 m, hauteur 3,70 m, surface alaire 19,75 m2, masse à vide
1355 kg, masse maxi 1 790 kg, vitesse maxi 375 km/h, plafond 12 000 m.
. Train d'atterrissage classique fixe Messier, amortisseur oléopneumatique, voie 4 m, roue montée sur une fourche en acier rivée carénée, patin arrière.
(3) (60) (70 - Jane's 1933-1934)

94 - Couzinet 90 BN5 :
. Train Messier du type à fourche avec amortisseur bitube, avec frein pour roue de 2000 autoflasquée.
(3)  rien sur Jane's de 1930 à 1939 !

95 - Marcel Bloch 200 : bombardier lourd de nuit, fabriqué chez Hanriot à Bourges de Juin 1935 à Mai 1936 pour un marché de l'Armée de l'Air de 45 exemplaires. Premier vol le 16/04/1935 par le chef pilote des "Avions Marcel Bloch" M.Heu. Bimoteur Gnome et Rhône 14 Kdrs de 930 ch., construction entièrement métallique, voilure haute monoplan cantilever en duralumin, tourelle vitrée à l'avant du fuselage rectangulaire. 4 hommes d'équipage.
. Caractéristiques : envergure 22,45 m, longueur 16 m, hauteur 3,9 m, surface alaire 66,75 m2, masse maxi 8 500 kg, vitesse maxi 300 km/h, plafond 8 000 m, distance franchissable 1000 à 2 000 km.
. Train classique fixe à roues carénées, roulette arrière. (3) (32) (70 - Jane's 1936-1937)

 

96 - Marcel Bloch 210 BN5 : bombardier de nuit, équipage 5 personnes, bimoteur Gnome et Rhône 14Kdrs de
930 ch, voilure basse monoplan cantilever entièrement métallique. Pilotage automatique sans visibilité. Tourelle vitrée à l'avant du fuselage de section rectangulaire. Dérivé du Bloch 130.
. Caractéristiques : envergure 22,81 m, longueur 18,90 m, hauteur 6,15 m, surface alaire 75 m2, masse maxi
10 200 kg, vitesse 335 km/h maxi, plafond 9 900 m, distance franchissable 2 000 km.
. Train d'atterrissage : classique escamotable hydrauliquement vers l'avant par 2 vérins sous le fuseau moteur, verrouillage hydraulique train haut et train bas, longueur jambe 905 mm, amortisseur bi-tube du type direct course
155 mm, roue n°16 pour pneu 1060 x 375, frein à tambour à commande hydropneumatique.
Béquille arrière non relevable, longueur 899 mm, amortisseur du type direct, orientable avec dispositif anti-shimmy, roue montée en fourche, pneu 420 x 180.
 (3) (9) (32) (70 - Jane's 1936 à 1939)

97 - Marcel Bloch 300 "Pacifique" : Avion de transport court courrier, équipage 4 personnes, trimoteur Gnome et Rhône "Mistral major" de 1000 ch, voilure basse monoplan cantilever entièrement métallique.
. Caractéristiques : envergure 25,9 m, longueur 24,90 m, hauteur 6,75 m, surface alaire 100 m2, masse maxi
13 580 kg, masse à vide 9 000 kg, vitesse 350 km/h maxi, vitesse d'atterrissage 75 km/h, distance franchissable
1 000 km.

. Train d'atterrissage : classique escamotable hydrauliquement, descente par gravité et par les forces aérodynamiques, roulette arrière. (3) (9) (32) (70 - Jane's 1936 à 1939)

98 - Potez 63 (Potez 630 pour la série) : Avion monoplan de chasse, reconnaissance, bombardement et défense aérienne, conçu pour répondre aux spécifications de 1934. Triplace, bimoteur Hispano-Suiza 14 Ab de 670 ch en étoile, voilure basse cantilever, structure entièrement métallique en alliage léger. Premier vol du prototype le 25/04/1936. Est suivi de 4 avions présérie, puis de 80 avions série 630.
. Caractéristiques : envergure 16 m, longueur 11,07 m, hauteur 3,6 m, surface alaire 32,7 m2, masse à vide 2 810 kg, masse maxi 4175 kg (mission bombardier) , vitesse maxi 460 km/h, plafond 9 200 m, distance franchissable 1300 km.
. Train d'atterrissage classique escamotable vers l'arrière dans les fuseaux moteurs, amortisseur direct bitube, roue montée en fourche, pneu 800x280 mm, voie 3,6 m, frein à commande différentielle, roulette arrière.
(3) (9) (32) (60)

99 - S.P.C.A. III Type 30 : Avion de combat, de bombardement et d'observation, voilure basse monoplan cantilever entièrement en dural, bifuselage, bimoteur Lorraine 18Kd de 650 ch. ou Hispano-Suiza 12 Nbr. 1er vol en avril 1931.
. Caractéristiques : Envergure 26,5 m, longueur 17,2 m, hauteur 4,1 m, surface alaire 100 m2, masse maxi 6500 kg, vitesse maxi 255 km/h, vitesse d'atterrissage 90 km/h.
. Train fixe Messier, roues carénées, patin de queue orientable. (3) (41) (47) (70 - Jane's 1932)

100 - S.P.C.A. 40T : Avion postal, voilure haute monoplan cantilever, trimoteur Salmson de 120 ch.
. Caractéristiques : envergure = 20 m, longueur = 13,18 m, hauteur = 3,25 m, surface alaire = 53 m2,  vitesse maxi
180 km/h, distance franchissable = 500 km, charge utile = 350 kg, .
. Train fixe Messier, avec freins. (70 - Jane's 1931-1932)

101 - Renard-Stampe-Vertongen RSV 28.180 : (Belgique) Avion léger d'entraînement biplace en tandem, équipé pour l'apprentissage du pilotage sans visibilité. Biplan, monomoteur Hispano-Suiza 8 cyl. en V.
. Caractéristiques : surface alaire 28 m2, masse maxi 950 kg, vitesse maxi 160 km/h.
. Atterrisseur principal fixe équipé d'amortisseur oléopneumatique Messier, roue et frein Dunlop.
(70 - Jane's 1930)

102 - Renard-Stampe-Vertongen RSV 32.100 : (Belgique) Atterrisseur principal étudié en 1931, PR n°354 et 355. (0) (47)

103 - Caproni CA-100 : (Italie) Avion d' entraînement biplace en tandem, et aviation légère de tourisme construit à près de 250 exemplaires à partir de 1930. Voilure sesquiplan, 1 moteur Colombo S-63 de 130 hp, DH "Gipsy I ou III, ou Isotta Fraschini de 100 ch, ou Alfa Roméo de 80 ch., ou tout autre moteur d'une puissance de 90 à 130 ch. Une version hydravion est équipée de flotteurs.
. Caractéristiques : envergure aile supérieure 8,355 m, envergure aile inférieure 10 m, longueur 7,22 m, hauteur
2,76 m, surface alaire 22,4 m2, masse maxi 750 kg, masse à vide 470 kg, vitesse maxi 200 km/h, distance franchissable 950 km, plafond 5000 m.
. Train classique fixe, atterrisseur étudié le 21/1/31 projets n°360 à 363 et PR 358.
(0) (47) (56) (70 - Jane's 1930 à 1933)

104 - Dewoitine D-750 : Avion bimoteur de surveillance et de bombardement embarqué, répondant au programme technique A-47 émis par le Ministère de l'Air pour le compte de l'Aéronautique navale.
Cet appareil était destiné au "Béarn" et aux futurs porte-avions "Joffre" et "Painlevé".
Deux prototypes sont commandés, et la fabrication des deux avions débute simultanément dans la dernière quinzaine de 1938. Le montage a lieu fin juillet 1939. Les moteurs Renault 12R-00 ne sont livrés que fin mars 1940.
Le premier vol du D-750-01 a lieu le 6 Mai 1940 pour une durée de 40 minutes avec aux commandes Marcel Doret. Il ne revole que les 1er et 6 Juin 1940. L'armistice survient avant que l'avion ne rejoigne le Centre d'Essais de Saint-Raphaël. Immobilisé dans l'attente de certains de ses accessoires qui manquent encore, l'avion reste cloué au sol définitivement.
. Caractéristiques : envergure 15,92 m, longueur 10,06 m, surface alaire 36,12 m2, masse maxi 5 335 kg, masse à vide 3 840 kg, vitesse maxi 360 km/h, plafond 7 000 m.
. Train classique escamotable Messier, amortisseur oléopneumatique direct bitube, roue montée en fourche, roulette arrière Messier à levier. (12)

Etc...

 

Etabli par GLEMAREC M. - le 18/03/2006

1 - Avions prototypes Messier
2 - Premiers avions équipés par Messier (1927 à 1940)
3 - Premiers brevets Messier et British-Messier
4 - Bibliographie - Sources documentaires


5 - Liste des Avions équipés par Messier de 1927 à 1940
6 - Liste des projets Messier de 1927 à 1944
7 - Liste des projets Messier de 1945 à 1983
8 - Liste des Avions équipés par Messier 1945-1998

Moteur de recherche dans toutes les pages HISTOIRE


Date de dernière mise à jour du site : 18/09/2014

Copyright © 2006 tous droits de reproduction réservés


Sous Menu Histoire de l'ACAM
Messier Automobiles | Historique Messier | Logos Messier | Biographie dirigeants | Premiers équipements

Chronologie Trains d'atterrissages - Avions | Historique aviation | Philatélie | Photos | Vidéos


Plan du site


Remonter