.

A C A M

Association des anCiens et des Actifs des sociétés Messier
Inovel Parc Sud
7 rue du Gal Valérie André
78140 Vélizy-Villacoublay

HISTORIQUE DES VISITES ET VOYAGES

 

 

Sortie précédente  |  Menu Historique des Sorties  |  Sortie suivante

 

La visite au château de Saint Germain en Laye  du 14 octobre 2001

 

Le château de Saint-Germain-en-Laye est une ancienne résidence des rois de France, situé à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, aujourd'hui consacré au musée des Antiquités nationales.

Le château actuel fut construit sous François Ier par Pierre de Chambiges, à partir de 1539. Agrandi à plusieurs reprises par ses successeurs, il fut résidence royale jusqu'en 1682, date à laquelle Louis XIV le quitta définitivement pour Versailles.

La chapelle du château, de style gothique, est un vestige de l’ancien château fort construit par Louis VI le Gros. Elle fut édifiée par saint Louis en 1238. Louis XIV y fut baptisé. Les jardins ont été dessinés par André Le Nôtre.

Transformé en école de cavalerie sous Napoléon Ier, il hébergea par la suite un pénitencier militaire. Il fut restauré sous Napoléon III par Eugène Millet.

Depuis 1867, il héberge le musée des Antiquités nationales

 

en savoir plus sur l'histoire du château

 

  vue par satellite                       

 

Le musée des antiquités nationales

 

C'est Napoléon III qui décida en 1862 de rénover le château de Saint-Germain, pour y installer un musée qui réunirait "les pièces significatives de notre histoire nationale". Eugène Millet se chargea de la rénovation, et les travaux se poursuivirent jusqu'au début du XXe siècle ; c'est le temps qu'il fallait pour remettre à neuf, et restituer, suivant les voeux de l'empereur, le château démantelé, couvert d'un enduit noirâtre, qui renfermait alors un dédale de cellules, de corridors et de faux planchers, de façon à lui donner l'apparence qu'il avait sous François Ier. On trouve également une chapelle gothique, et une immense salle de bal. Les collections suivent, ce qui était à l'époque une nouveauté, un ordre chronologique, et s'organisent ainsi suivant sept périodes. L'âge de la pierre taillée d'abord, le Paléolithique, qui s'étend des origines à -8000, puis celui de la pierre polie, le Néolithique, ou l'âge de la sédentarisation, au fondement du mode de vie des sociétés modernes. L'âge de bronze ensuite, la naissance de la métallurgie, et une hiérarchisation croissante, autrement dit, la naissance d'une société inégalitaire, avec ses tombes princières et ses tombes à char. Les salles consacrées à la Gaule romaine présentent des objets d'artisanat et de vie rurale, et celles consacrées à la Gaule mérovingienne rassemblent des bijoux en grenat, des objets damasquinés, et des épées damassées. Le musée, apparu à une époque où se développait l'archéologie, s'est encore enrichi, et constitue l'une des collections archéologiques les plus complètes de France.

 

   

 

Les collections mérovingiennes exposées au musée

 


Date de dernière mise à jour du site : 18/11/2017

Copyright © 2006 tous droits de reproduction réservés


Sous Menu Visites et Voyages de l'ACAM
Historique des sorties | Planning des sorties | Compte-rendus des dernières sorties | ¤ Formulaire d'inscription


Plan du site


Remonter