Gustave Courbet

Partager cette page



Gustave Courbet (10 juin 1819 à Ornans, Doubs - 31 décembre 1877 à La Tour-de-Peilz en Suisse) est un peintre français chef de file du courant réaliste.
Engagé dans les mouvements politiques de son temps, il a été l'un des élus de la Commune de 1871.

Admirateur de Delacroix et de Géricault, Gustave Courbet étudia la peinture à l'académie suisse. Son style réaliste et ancré dans la matérialité, son goût de ne peindre que pour créer une oeuvre plastique et puissante, lui valurent de violentes critiques et il fut surnommé avec malveillance 'le chef de file de l'école du laid'. Ses nus furent également jugés indécents par une époque qui aimait que la nudité soit idéalisée et non pas montrée sous un angle sensuel et charnel : on retient bien sûr le tableau 'L' Origine du monde'... Sa situation devient catastrophique, après qu'il ait été accusé d'avoir ordonné le renversement de la colonne Vendôme. Ruiné, il dut s'exiler en Suisse où il continua de peindre, notamment un célèbre portrait de Baudelaire. Courbet fut un artiste révolutionnaire, qui se moqua des conventions et s'opposa toujours à l'académisme. Sa grandeur est sans doute d'avoir porté en lui une vision réaliste et poétique du monde.

En savoir plus sur Gustave Courbet


Beaucoup d'autres peintres



Fermer cette fenêtre